La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Europe 1 : Laurent Guimier déjà au travail, Nikos Aliagas en pole position

Rédigé par le Vendredi 1 Juin 2018 à 07:18 | modifié le Vendredi 1 Juin 2018 à 07:18



Le nouveau patron d’Europe 1 planche déjà sur la rentrée. Certains noms de personnalités approchées pour rejoindre la station commencent à filtrer, comme Nikos Aliagas, et d’autres sont déjà poussées vers la sortie.


Nikos Aliagas est sur le point de reprendre la matinale d'Europe 1.
Nikos Aliagas est sur le point de reprendre la matinale d'Europe 1.

Sa prise de fonction rue François 1er s’est faîte en toute discrétion. Une simple interview à l’un des médias du groupe, le JDD, et déjà Laurent Guimier se met à construire la grille du nouvel Europe 1. Si son équipe n’est pas totalement en place, l’un de ces proches est arrivé avec lui depuis Radio France : il s’agit de Guy Birembaum. Le journaliste a, d’ores et déjà, été nommé en tant que conseiller. Si le sort de la matinale de Patrick Cohen semble scellé, le nom de Nikos Aliagas revient avec insistance pour reprendre la tranche. Le Parisien évoque, ce matin, "des discussions qui devraient rapidement aboutir" entre la station du groupe Lagardère et l'animateur vedette de TF1, âgé de 49 ans. Celui-ci devra faire des choix entre ses différentes activités mais semble vouloir revenir à ses premières amours : l'information.


En effet, Nikos a présenté le JT en Grèce avant de connaître une carrière d'animateur de divertissement en France. Il faut aussi se rappeler qu'il a déjà animé une tranche matinale radio, mais sur NRJ sur la saison 2010 / 2011.

Des voix de RTL approchées

En revanche, l’une des têtes d’affiche de la grille lancée à la rentrée dernière par l’équipe Schlesinger s’est déjà épanchée sur son sort via son compte Twitter. Daphné Bürki, à la tête de "Bonjour La France" entre 10h et 12h va quitter la station. « Malgré des résultats d’audience extrêmement prometteurs tout au long de la saison, l’émission Bonjour la France que l’on avait imaginée avec l’ancienne équipe dirigeante d’Europe 1 ne sera pas reconduite à la rentrée », écrit l’animatrice. Elle indique également qu’une autre case horaire a été envisagée, mais qu’elle n’était pas compatible avec ses autres engagements à la télévision. D’autres noms approchés pour rejoindre Europe 1 commencent également à filtrer. Il semblerait que Laurent Guimier vise certaines voix de sa rivale RTL. Le Parisien révèle que le médecin Michel Cymès aurait été sollicité mais qu’il aurait décliné l'offre. Même scénario, toujours selon le quotidien, pour Julien Courbet qui vient de renfoncer ses liens avec le groupe M6, maison mère de RTL. Flavie Flament également sur RTL aurait également été approchée, sans succès. Laurent Guimier, doit, semble-t-il avoir d'autres idées. Justement, dans son interview au JDD, il expliquait qu'il avait de quoi "faire trois bonnes grilles de rentrée".



François QUAIREL
Journaliste à La Lettre Pro de la Radio, responsable du bureau de Paris, formateur en journalisme,... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Août 2018 - 12:39 Un nouveau duo pour la pré-matinale de RMC