La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio


Bonnes vacances !

Ce 144e numéro de La Lettre Pro de la Radio est le dernier de la saison. Une saison une nouvelle fois particulière. On va dire, une saison en dents de scie avec un Covid-19 toujours présent. Inutile de s’appuyer sur les indices épidémiologiques pour le dire. Depuis septembre dernier, les délocalisations des radios, habituellement généreuses et avides d'organiser des concerts et des rencontres avec les auditeurs, sont au point mort. C’est un bon indicateur. Pour autant, la fin de saison, avec le retour des beaux jours, a été marquée par quelques concerts, mais rien de comparable avec ce que nous avions connu en 2019.
Pas grave ? Pas sûr ! La notoriété, ça se travaille. Et force est de constater que les radios ont été contraintes de se faire relativement discrètes sur le terrain de la proximité. C’est forcément dommage parce que pour être entendu, il faut aussi être vu. Ce manque de visibilité pèsera sur les audiences. Autant de temps que le Covid-19 fera l’actualité.

Peu de professionnels peuvent dire précisément à quoi ressemblera la prochaine saison. Mais les conséquences d’une guerre aux portes de l’Europe, d’une inflation galopante et d’une situation sanitaire toujours délicate nous indiquent qu’il faudra, plus que jamais, tenir solidement la barre et redoubler d’efforts.

En juin dernier, l’équipe des Éditions HF a organisé une version PopUp du Paris Radio Show, après deux éditions annulées. Cet évènement se résume en quelques chiffres : 3 700 visiteurs sur 2 jours, 36 sessions, 165 intervenants, 4 meet-up, 1 RedTech Summit, 4 tables rondes aux Assises de la radio et 1 Fête de la Radio à La Seine Musicale. L’an prochain, on peut vous annoncer, à défaut de vous le promettre, qu’un nouveau Paris Radio Show se déroulera, au même endroit, les 14 et 15 juin 2023.

À quelques jours des Médialocales qui tireront un trait définitif sur cette saison, toute l’équipe des Éditions HF se joint à moi pour vous remercier de votre fidélité jamais démentie et pour vous souhaiter de bonnes vacances d’été.
 

Brulhatour

Le Mag sur le Web
Le temps de la FM est compté en France métropolitaine avec le déploiement continu du DAB+. Malgré la crise de la Covid, son développement demeure dynamique avec, à l’heure actuelle, environ 42% de la population nationale couverte et 26 allotissements en cours ou prévus d’ici à fin 2022. Point d’étape en compagnie d’Hervé Godechot, président du groupe de travail "Radios et audio numérique" de l'Arcom.  
Pour le deuxième été consécutif, des personnalités de tous horizons se confient au micro de Julia Martin sur franceinfo dans J'ai 10 ans. De retour à la radio, l'animatrice fait découvrir de nouveaux invités à travers le prisme de leur enfance, tous les samedis et dimanches à 8h50, 12h24 et 16h50.  
Forcément, "l’été s’ra chaud". Et pas seulement "dans les tee-shirts et dans les maillots", comme le chantait, en pleine période disco, Éric Charden en 1979. "La Lambada" ou encore "La Macarena" ont pris le relais, marquant la période estivale de notes colorées et de chorégraphies ensoleillées....  
L’élaboration d’une saison musicale à Radio France, équilibre permanent entre les quatre formations musicales de la maison, a pour objectif premier l’exigence artistique. La priorité de Michel Orier, directeur de la musique et de la création à Radio France depuis 2016, est d’offrir au public une programmation originale avec le soutien de solistes internationaux, couvrant un répertoire de plusieurs siècles.  
Depuis plus de 15 ans, les Éditions Radio France contribuent à faire rayonner toutes les antennes du service public en participant à l’édition d’ouvrages, de disques ou encore de jeux permettant à l’expérience radio de perdurer et de toucher de nouvelles audiences. Avec environ 40 ouvrages publiés à l’année : dans tous les formats (BD, boîtes de jeux, revues, albums jeunesse…), différentes thématiques, elles contribuent significativement à la notoriété des programmes et demeurent un pan de diffusion de l’esprit de service public indissociable de l’antenne…  
Des longs tunnels publicitaires aux speaks de 20 secondes, le duo de consultants dresse un bilan sans concession de l'érosion de l'audience et réagit face aux nouveaux défis qui bousculent notre média radio : l'image, l'audio digital et les plateformes. Pour que la radio demeure prescriptrice, elle doit rapidement se recentrer sur ses fondamentaux. Pour nos lecteurs, Cyrille Tarenne et Dominique Bourron imaginent une radio "où l’humain est au centre du programme"…  
Pour sa 4e édition, le FIL (Festival de l’info local) se tiendra à Nantes du 21 au 23 septembre prochain. Carrefour entre tous les médias qui font au quotidien les médias locaux, cette édition favorisera une fois encore les échanges interprofessionnels et la vision d’avenir de tous ces médias. Cette édition verra également plusieurs nouveautés enrichir un programme d'ores et déjà dense.  
C’est le premier été post-Covid, sans les masques et avec la canicule qui guette plusieurs régions de France. Dans les bureaux des radios, les vacances ne sont pas encore là. Les grilles d’été sont une source d’audience importante. Il faut donc capitaliser sur les auditeurs qui, potentiellement, seront fidèles à la rentrée.  
Le 25 août prochain, le Kaufleuten de Zurich accueillera, comme chaque année, le rendez-vous majeur de l’industrie radiophonique suisse. Depuis 1999, chaque année, fin août, Zurich, la capitale économique de la Suisse, donne rendez-vous à l’industrie radiophonique suisse. Le SwissRadioDay est un évènement incontournable, un lieu de discussion, d’innovation et d’échange entre professionnels de la branche.  
Au début du mois de mai, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a lancé son tout premier podcast : Sources diplomatiques. Archives sonores, décryptage et témoignages, ce podcast s’infiltre dans les couloirs du Quai d’Orsay et dévoile des sources diplomatiques exclusives. Une première,...  
Joffrey Duvic est arrivé dans l’univers de la radio il y a un an seulement pour reprendre la direction commerciale de Média Force, la régie publicitaire de Magnum la radio à Contrexéville dans le Grand Est. Sa méthode est exemplaire, combinant rigueur, technicité, créativité, efficacité et valeurs humaines. Joffrey démontre qu’avec un niveau de professionnalisme élevé, la commercialisation radio en local recèle un fort potentiel de croissance.  

Une alliance mondiale pour la radio € 30/05/2022 Maurizio Iulianiello

Célébrer les nombreux atouts de la radio, sa puissance marketing unique et les opportunités de mix média créées par les innovations audio dans les technologies publicitaires et les données dans un paysage publicitaire. Voici l’objectif de la World Radio Alliance fraîchement créée.  
L’histoire de Pyrénées FM commence dans le petit village ariégeois de Montaillou entre chaîne pyrénéenne et histoire des cathares, il y a plus de 18 ans de cela. Et depuis, l’histoire n’a eu de cesse de rassembler le public puisque la radio affiche désormais une audience d’environ 40 000 auditeurs quotidiens (Public des Associatives, janvier-septembre 2020). Une performance remarquable puisque la zone d’émission de la station est surtout située dans les zones rurales et montagneuses des Pyrénées.  
"Pourquoi lui et pas moi ?", c’est par cette sorte de promesse faite à lui-même en écoutant Max sur Fun Radio que la carrière du futur animateur belge David Antoine a pris racine il y a de ça quelques années. Après plusieurs expériences derrière les micros depuis l’âge de 15 ans (radios locales, NRJ, RTBF, Bel RTL), c’est au micro de Radio Contact qu’il officie avec succès depuis 2010 avec la tranche "16/20", entouré d’une bande ou plutôt de sa "famis" (à mi-chemin entre famille et amis) avec qui le plaisir communicatif est toujours au rendez-vous.  
1 2 3 4 5 » ... 83