La Lettre Pro de la Radio & des Médias



L’assistant vocal d’Amazon Alexa sera lancé le 23 mai en France

Rédigé par le Samedi 14 Avril 2018 à 07:39 | modifié le Samedi 14 Avril 2018 à 10:07



Après Google Home, la firme américaine va lancer ses enceintes connectées Echo dans l’hexagone dont on sait qu’elles proposeront de nouvelles opportunités de diffusion pour les radios.


L'Amazon Echo se décline en plusieurs modèles et embarque Alexa.
L'Amazon Echo se décline en plusieurs modèles et embarque Alexa.

La bataille des assistants vocaux est lancée en France. Après Google Home, c’est au tour d’Amazon de lancer Alexa et ses enceintes connectées Echo en France (lire notre test ici). Selon Le Figaro, la commercialisation devrait débuter le 23 mai dans l’hexagone. Si on compare avec les tarifs pratiqués en Allemagne, Echo devrait être vendu à partir de 39,99 € (Echo Dot). La version classique est proposé à 99,99 € sur amazon.de. On peut imaginer que les tarifs en France seront assez proches. 
On savait que la firme de Seattle testait, depuis quelques semaines son assistant vocal en Français auprès d’un échantillon de clients. Ce marché est encore très faible en France, à peine 22 millions d’Euros alors les Américains ont dépensé 2 milliards de dollars en 2017 selon GfK, cité par Le Figaro.
Aux Etats-Unis, avant le lancement de l’enceinte HomePod d’Apple, l’assistant d’Amazon détient 70 % de part de marché, le reste étant entre les mains de Google Home.

Un outil immense pour les radios

Alexa, qui parlera français, sera capable de donner la météo, de commander des services, de répondre à des questions, mais aussi de diffuser des informations, des podcasts ou des programmes radios. 
Amazon vient d’annoncer que les radios peuvent maintenant faire partie d'une routine Alexa – c’est-à-dire donnant aux utilisateurs la possibilité de diffuser plus facilement leur radio préférée. En détail, une routine est une commande unique donnée à Alexa pour activer plusieurs tâches (Skills), comme "Alexa, Bonjour" ou "Alexa, Bon Réveil" que les utilisateurs peuvent configurer pour allumer les lumières, démarrer la bouilloire, lire la météo et les informations de voyage et maintenant, commencer à jouer une station de radio. Les routines peuvent également être planifiées à l’avance, comme un radio réveil : "Alexa, demain matin réveille moi à 7 heures avec ma radio préférée".

La mise à jour sur la version anglaise et allemande comprend également la possibilité de jouer de la musique en streaming via les services Amazon Music, Spotify, TuneIn, Pandora, Deezer et bientôt Radioline. L'écoute de la musique est l'activité la plus utilisée sur les assistants vocaux, selon plusieurs études américaines : 39% des personnes aux Etats-Unis affirmant que leur assistant vocal remplace le temps passé avec la radio AM / FM traditionnelle.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Octobre 2018 - 07:18 Un nouvel univers numérique pour Mouv'