Ethernet Building

Câblage

Mardi 19 Septembre 2017


Radio PLAGE bénéficie du luxe de la page blanche. Dans de nouveaux locaux, tout devient possible dès le premier coup de perceuse… La migration sera plus longue pour Radio SKI, qui devra peu à peu remplacer ses câbles audio analogiques par des grappes de câbles réseau…


Une radio sans audio

Si la bonne qualité du son reste centrale dans le monde de la radio, le transport du signal audio à proprement parler a considérablement évolué, pour disparaître peu à peu du catalogue de certains équipementiers. Dans une architecture radio virtualisée, les équipements font partie intégrante du réseau informatique, qui succède aux vétustes grilles de distribution. À l'ère de l'audio sur IP, les processeurs embarqués dans le matériel numérique se chargent du mixage, et les surfaces de contrôle sont des accessoires "facultatifs".

Goodbye XLR

Il est aujourd'hui possible de créer des studios qui s'affranchissent de connectique audio. Les enceintes de retour cabine savent désormais "s'abonner" à une source numérique sur le réseau IP. On les connecte avec un câble réseau, et tous les réglages se font depuis une page web. Néanmoins, la présence d'un point d'entrée/sortie analogique en studio est toujours la bienvenue, notamment pour épouser la richesse du catalogue de microphones (le XLR analogique reste majoritaire sur le marché), ou encore pour permettre de connecter des accessoires de captation, une source audio extérieure improvisée, des guitares… Au centre de la conception du bâtiment, le local technique, bien isolé et climatisé, va plus ressembler à un mini-datacenter qu’à un traditionnel "CDM" (centre de modulation). Les performances du "cœur de réseau" sont primordiales selon la technologie audio choisie. Il est essentiel de suivre à la lettre les préconisations de vos partenaires intégrateurs pour ne pas faire de choix hasardeux. De même, il est généralement déconseillé (voire éliminatoire) de faire voyager les flux audio "bruts" entre les équipements studio/CDM sur le réseau bureautique de la rédaction. La sécurité et l'étanchéité de vos données seront au cœur des enjeux du chantier. Soyez bien conseillés et accompagnés, car ce n’est certainement pas sur le matériel réseau – la colonne vertébrale du projet – que des compromis financiers seront faits.

Ethernet partout

Le câblage est un véritable système nerveux. Il faut préparer le futur et laisser de la place dans les fourreaux entre les pièces pour permettre les projets ultérieurs sans abattage de cloison tous les cinq ans… Dans le local technique, les équipements seront installés dans des baies informatiques 19”, et les câbles voyageront tant que possible sous des planchers techniques, le cas échéant dans des rails suspendus au plafond (moins coûteux). Un réseau bien conçu va de pair avec une installation électrique robuste, aussi, la présence d’onduleurs, voire d'une chaîne de secours, doit être prévue dès les premiers croquis.
Les performances de l’accès à internet délimitent le champ des possibles en matière d’échanges avec l’extérieur. Si une liaison performante par fibre optique est préférable, on peut néanmoins faire quelques miracles en zone rurale à l’aide d’offres VDSL ou SDSL intelligemment dimensionnées.
En effet, une modeste connexion ADSL comblera les besoins web et mail d’une rédaction de journalistes, mais reste trop limitée pour nos nouveaux besoins techniques. Acheminement des flux sonores entre les sites distants, prise en main à distance des équipements, planification musicale depuis le smartphone au saut du lit… jusqu’au pilotage complet d’un studio sédentaire depuis une tablette lors d’une opération extérieure. Tous ces usages issus de la science-fiction sont aujourd’hui accessibles, y compris aux plus petites structures.


Génération RJ45

Il est intéressant de comprendre l'histoire des réseaux informatiques avant de se débarrasser de notre indestructible console analogique devenue jaunâtre, et de ses tentacules de jacks et XLR qui jonchent le plancher de notre radio.

Dans les années 1990, les besoins croissants de travail en réseau ont incité les entreprises et les administrations du monde entier à équiper leurs murs de câblage Ethernet, et de doter les bureaux de prises RJ45. Initialement réservée à la simple communication en réseau des ordinateurs, cette infrastructure “passive” dans nos murs a fini par devenir un standard industriel qui sort du simple usage bureautique, et présente toujours aujourd’hui un intérêt fondamental et future-proof.

Il est peu coûteux et facile à manipuler, on peut le découper au mètre, l’intégrer et le sertir sur mesure, il ne chauffe (presque) pas, et l’on peut même alimenter certains petits équipements avec. Surtout, nos ordinateurs ont appris à partager leurs prises RJ45 avec d’autres équipements propres au monde de la radio. Un écran tactile, une console de mixage numérique, un traitement de son micro, un boîtier d’insert téléphonique… Il existe même des enceintes haut de gamme en Ethernet.

Poussez la porte d’une radio complètement équipée en audio sur IP. Le seul câble “audio” avec une prise XLR au bout, c’est celui qui va du micro de l’animateur au premier convertisseur numérique. Tout le reste, c’est de l’Ethernet.


Florian Martin
Consultant IP & Broadcast, au service des radios et des fournisseurs. Facilitateur IP de La Lettre... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Septembre 2017 - 19:09 Cap sur l’IP

Mardi 19 Septembre 2017 - 07:00 Nom de code : Saison'AIR