Outils d'antenne

Logiciels

Mercredi 13 Septembre 2017


Quelles fonctionnalités d'antenne peut-on attendre d'une radio qui a brisé les frontières entre le contenu et le contenant ? Que proposent aujourd'hui les développeurs de suites logicielles aux radios pour exploiter le potentiel du tout IP ?


Au cours des années 2000, le monde tout entier de l'audiovisuel est douloureusement entré en collision avec celui d'internet. Les technologies "data" fleurissent dans les laboratoires "média". Les CD ont disparu au profit de musiques dématérialisées, les rédactions ont délaissé le traitement de texte pour travailler sur de puissants outils collaboratifs, et les journalistes en déplacement livrent leurs interviews au rédac chef en 4G depuis la cour de l'Élysée.

Les outils numériques du moment – qui étaient encore de la science-fiction il y a quinze ans à peine – sont aujourd'hui garants de réactivité et sources d'économies dantesques en production et reportage. Leur démocratisation a apporté fiabilité, polyvalence et ergonomie à du matériel autrefois expérimental. Les développeurs de logiciels ont compris les enjeux, et prennent ce virage avec un enthousiasme que les radios ont parfois un peu de mal à suivre.

Du studio au smart-studio

Les besoins techniques de Saison'AIR sont les suivants :
  • Un logiciel de diffusion entièrement pilotable depuis la table de mixage,l'objectif étant de s'affranchir tant que possible de clavier/souris pendant une émission ;
  • Un cartouchier tactile "boîte à coucou" pour lancer les sons en matinale ;
  • Deux inserts téléphoniques, avec répertoire tactile pour gérer les interventions des auditeurs (jeux, talk, dédicaces, etc.) ;
  • Un insert numérique capable d'appeler sur Skype, Google Hangouts, Facetime Audio, etc. ;
  • Un accès intégral et sans délai à l'ensemble des musiques, sons, émissions, piges et prêts-à-diffuser de la rédaction ;
  • La possibilité technique, en cas d'urgence ou d'émission commune, de charger la programmation de ses confrères en deux clics, pour prendre le contrôle de ses émetteurs. Radio SKI et Radio PLAGE seront capables de se suppléer en fonction de l'activité saisonnière, ou de se secourir mutuellement lors des occasionnelles opérations de maintenance. On parle alors de PCA : Plan de Continuité d'Activité ;
  • Des automates capables de générer du contenu cross-média, et de coordonner la communication sur les réseaux sociaux avec l'activité de l'antenne ;
  • Des outils web permettant au personnel d'encadrement d'accéder à la grille de programmes et aux rapports statistiques depuis leur smartphone ;
  • Un système d'archives audio surpuissant, capable de détecter les sujets abordés au cours d'une émission pour les ranger automatiquement par thématique ou intervenant… ;
  • Des "kits duplex" portables suffisants pour réaliser un micro-trottoir en direct. •

LE SAVIEZ-VOUS ?

Certains logiciels extracteurs de pige sont capables de retranscrire automatiquement la voix en texte indexable, ce qui permet de faire des recherches dans les archives de la radio. Par exemple, en tapant "Nutella" dans le moteur de recherche, on peut accéder immédiatement à tous les extraits audio d'émission où la marque a été citée à l'oral, que ce soit sur le plateau ou dans un spot publicitaire.


Florian Martin
Consultant IP & Broadcast, au service des radios et des fournisseurs. Facilitateur IP de La Lettre... En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Septembre 2017 - 19:09 Cap sur l’IP

Mardi 19 Septembre 2017 - 07:00 Nom de code : Saison'AIR