La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Vers un assouplissement des quotas à la radio ?

Rédigé par le Lundi 6 Août 2018 à 08:00 | modifié le Lundi 6 Août 2018 à 09:11



Dans la grande réforme de l’audiovisuel que prépare le gouvernement, il serait question de modifier la mesure des quotas de chansons francophones. Les professionnels du média protestent depuis longtemps contre une réglementation trop rigide dans un contexte de bouleversement du marché.


Françoise Nyssen prépare une grande réforme de l'audiovisuel / © Radio France / G.Decalf/FranceMusique
Françoise Nyssen prépare une grande réforme de l'audiovisuel / © Radio France / G.Decalf/FranceMusique

Le gouvernement planche sur la grande réforme de l’audiovisuel public. Si les grandes lignes ont été dévoilées, notamment des mesures d’économies importantes, une nouvelle ambition sur le numérique, des coopérations renforcées entre France 3 et France Bleu sur la proximité ou encore une possible super présidence commune au-dessus des patrons de France Télévisions, Radio France, l'Institut national de l'audiovisuel (INA).
Les équipes de François Nyssen préparent également un volet qui concernerait l'audiovisuel privé afin d'adapter le marché aux nouvelles réalités, notamment celui de la musique. Pour la radio, les très décriés quotas de chansons françaises, pourtant déjà revus il y a 2 ans, pourraient être assouplis, même si rien n'est arbitré à ce stade, croit savoir Les Echos.
"Parallèlement, de nouvelles obligations pourraient être appliquées aux plate-formes de streaming sur la mise en avant du "made in France" dans leurs catalogues". Cela pourrait d'ailleurs être l'une des conditions pour que les plate-formes puissent entrer dans le passe culture (une aide versée aux jeunes), précise le quotidien économique.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >