La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Les radios et télévisions suisses bien notées

Rédigé par le Mercredi 27 Mars 2019 à 07:17 | modifié le Mercredi 27 Mars 2019 à 07:17



Le public donne de bonnes notes aux radios et télévisions suisses, qui obtiennent même de meilleurs résultats que les années précédentes. La télévision régionale, en particulier, a progressé. C'est ce qui ressort d'un sondage représentatif commandé par l'Office fédéral de la communication.



L'acceptation des offres de radio et de télévision suisses se maintient à un niveau élevé. La satisfaction des auditeurs et des téléspectateurs est encore plus grande que les années précédentes. Les radios de la SSR obtiennent toujours les meilleures notes. Dans le dernier sondage, réalisé en 2018, les programmes de télévision régionale ont nettement amélioré leurs résultats ; ils n'ont d'ailleurs jamais reçu d'aussi bonnes notes depuis que les études sont menées (2009). L'évaluation globale des radios locales a également été un peu meilleure que l'année précédente. Le sondage portait sur le professionnalisme, le contenu de l'information, l'ancrage local, l'équilibre, la crédibilité, le divertissement et la satisfaction. Les radios locales et les télévisions régionales obtiennent les meilleures notes pour ce qui est de la crédibilité et de l'ancrage local. La crédibilité et le professionnalisme sont les aspects les mieux notés pour les radios et télévisions de la SSR.


Augmentation de l'utilisation de la radio via internet

Parmi les personnes interrogées, 93% possèdent un téléviseur classique et 83% un poste de radio. Des différences significatives sont observées surtout au niveau des postes de radio: 91% des personnes de plus de 55 ans disposent d'un poste de radio classique à la maison, contre 75% des 15-35 ans – un chiffre en baisse par rapport à l'année précédente. Par contre, la proportion de ceux qui écoutent la radio en direct sur l'internet a nettement augmenté (de 44 à 58%). L'utilisation de la radio en différé a elle aussi fortement progressé (de 36 à 44% des sondés).

Evaluation du journalisme classique

Les médias doivent fournir des informations pertinentes et correctes. Récemment et de manière répétées, des fake news, soit de fausses informations diffusées de façon ciblée, ont été découvertes et ont fait l'objet d'un débat public. Que pensent les téléspectateurs et auditeurs de Suisse de ce phénomène? Cette question a été incluse pour la première fois dans le sondage de 2018, en Suisse alémanique seulement. Il ressort que plus de la moitié des personnes interrogées considèrent les fake news comme un problème et 39% pensent qu'elles influencent les votes et les élections.
Une analyse approfondie des données montre que la crédibilité des programmes de la SSR contrebalance la crainte de fake news. En effet, les personnes qui ont une haute opinion de la crédibilité de la SSR considèrent moins les fake news comme un problème.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >