La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

       





L'écoute de podcasts gagne en popularité en Europe

Rédigé par le Vendredi 22 Octobre 2021 à 06:30 | modifié le Vendredi 22 Octobre 2021 à 06:30



Près de 70 millions de personnes en France, Allemagne, Italie, Espagne et au Royaume-Uni)écouteront des podcasts cette année, selon les estimations de eMarketer. Cependant, le nombre total d'auditeurs dans ces pays est encore bien inférieur à celui aux États-Unis, chiffré à 117.8 millions.



L'écoute de podcasts est nettement plus populaire en Espagne que dans les autres pays de ce groupe en Europe. Avec 30% d'internautes écoutant des podcasts cette année, l'Espagne devrait enregistrer le 6e taux de pénétration le plus élevé parmi les 18 pays étudiés.
L'Espagne a la pénétration d'auditeurs de podcasts la plus élevée, mais elle partage également cette première place pour la croissance la plus forte, à égalité avec la France avec une croissance de 15.9 % chacun). En fait, les cinq pays afficheront une croissance à deux chiffres d'ici la fin de 2021, à l'exception de l'Allemagne (9.6%). La croissance continue, mais en baisse, dans les cinq pays devrait durer jusqu'en 2025.

Le manque de maturité du marché français

L'adoption des podcasts en Espagne peut, au moins en partie, être attribuée à la langue. D'une part, plusieurs acteurs locaux sze sont positionnés sur le marché espagnol du podcast, tels que Cadena SE, iVoox, ainsi que la société européenne de podcast Podigee et Podimo, basée au Danemark. Et la radio publique nationale espagnole Radio Nacional de España (RNE) a également saisi une opportunité et a commencé à créer du contenu exclusif concluant un accord de distribution avec Spotify. Toutefois, les Espagnols peuvent accéder à une grande quantité de contenus en langue espagnole, notamment des programmes créés en Amérique latine, où l'écoute de podcasts gagne également en popularité.
Pour eMarketer, "une grande majorité des podcasts en France sont en fait sortis sous forme de replays. Cela contribue à expliquer le manque de maturité du marché et pourquoi la France a le taux d'adoption de podcasts le plus bas parmi les internautes de ce groupe européen cette année, à seulement 22.9 %".


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >