La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Judaïques FM devient Radio J avec l'accord du CSA

Rédigé par le Jeudi 24 Décembre 2020 à 11:10 | modifié le Jeudi 24 Décembre 2020 à 11:10



Cette adoption d’une marque unique, Radio J, permettra d’optimiser la fabrication des programmes et leur communication : production, jingles, auto-promos, réseaux sociaux, et notamment une offre commune pour Médiamétrie. Les contenus, quant à eux, conservent leurs différences : les émissions des deux radios restent identiques, avec leurs intervenants, leurs identités, et leurs spécificités.


Les deux radios ainsi fédérées autour de la marque unique Radio J disposent à présent d’une nouvelle horloge, très dynamique, dès 6h du matin, avec une place très importante attribuée à l’information, omniprésente toute la journée.
Les deux radios ainsi fédérées autour de la marque unique Radio J disposent à présent d’une nouvelle horloge, très dynamique, dès 6h du matin, avec une place très importante attribuée à l’information, omniprésente toute la journée.

Après 35 années de partage contraint de la fréquence 94,8 à Paris, Radio J et Judaïques FM viennent d’obtenir l’accord du CSA pour diffuser leurs deux programmes sur une marque unique, forte et fédératrice : Radio J. "C’est une excellente nouvelle pour le développement et la notoriété des radios juives. La Haute Autorité de la communication audiovisuelle (ancêtre du CSA) avait décidé il y a plus de 35 ans, de réunir quatre radios juives différentes sur une seule et même fréquence parisienne, et cette situation de temps d’antenne partagé de force, inédite et humiliante, est restée la même jusqu’à ce jour. Inédite, car il s’agit d’un cas unique dans l’histoire radiophonique française, et humiliante, car d’autres communautés cultuelles ou musicales obtenaient dans le même temps, des centaines de fréquences pour exprimer la diversité de leurs courants".

"Personne n'imaginerait que RTL, Europe 1, RMC et France Inter doivent partager la même fréquence et diviser ainsi par quatre leur temps d’antenne … Heureusement, le CSA, qui déplorait cette situation, a donc accepté que les deux programmes adoptent une marque commune. Avec cette décision historique, le CSA vient ainsi de démarrer un processus réparateur pour la communauté juive de France" précise un communiqué.
 


La direction générale de Radio J, Judaïques FM et Studio Qualita  avait été confié, dès le 2 juillet dernier, à Emmanuel Rials
La direction générale de Radio J, Judaïques FM et Studio Qualita avait été confié, dès le 2 juillet dernier, à Emmanuel Rials
La grille des programmes est désormais horizontale, tous les jours, avec des horaires fixes et des émissions incarnées par les journalistes emblématiques des stations. "Le morning d’Ilana Ferhadian" de 6h à 8h avec ses invités politiques, les journaux en direct les studios de Jérusalem grâce à Qualita, et l’intervention humoristique et décapante de Judith Mergui à 7h43. C’est ensuite la matinale informative et conviviale de Léa Moscona de 8h30 à 10h, suivie de Lise Gutmann jusqu’à 11h. Le magazine d’information de Steve Nadjar à 14h, puis la convivialité et la liberté de ton de Hélène Schoumann et Philippe Sinclair jusqu’à 16h30. Le soir est réservé à la musique orientale de 21h à 23h. Le dimanche affirme l’incontournable rendez-vous politique de Frédéric Haziza avec "Le Forum Radio J" à 14h10 (la plus ancienne émission politique du PAF), "On Refait la Semaine" (Alexis Lacroix avec ses invités, dimanche à 15h), et renouvelle à 16h l’émission "Mondovision" d’Alexandre Adler et Steve Nadjar.

La station accueille aussi de nouvelles émissions : "Les enfants de la République" (entretiens de Frédéric Haziza avec des invités prestigieux, dimanche à 8h45), "Le Quatre-Quart politique" (le rendez-vous politique des éditorialistes invités de Shlomo Malka, dimanche à 10h), "Classico" (émission sportive de Steve Nadjar, lundi à 21h), et "Les chansons de ma vie" (avec les invités vedettes de Frédéric Zeitoun, dimanche à 21h).

Un développement fort et durable des audiences

"Le développement fort et durable de nos audiences fédérées autour de notre marque Radio J, le déploiement de notre diffusion sur tous les supports, la confiance renouvelée de nos mécènes et de nos annonceurs pour l’accomplissement permanent de notre projet, et l’affection grandissante de notre communauté pour les programmes que nous fabriquons quotidiennement avec une équipe de passionnés, sont ma priorité" a précisé ce matin à La Lettre Pro de la Radio, Emmanuel Rials, directeur général.
Grâce au soutien déterminé des actionnaires et mécènes Marc Eisenberg et Dominique Romano, les deux radios tiennent le cap malgré l’effrayant impact économique de la crise du coronavirus. Les audiences progressent fortement depuis plusieurs mois. Les programmes sont désormais accessibles sur tous les supports : en FM à Paris et en Ile-de-France sur 94.8, sur Internet depuis Radioj.fr mais aussi depuis les autoradios numériques (TuneIn, Radioline, etc), sur YouTube (car les interviews sont filmés), sur Facebook, Instagram, et le flux d’information est accessible en continu sur Twitter.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Décembre 2020 - 11:55 Le C.A. de Radio France approuve un budget 2021