La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Grève à France Bleu Drôme-Ardèche dès aujourd'hui

Rédigé par le Jeudi 23 Juin 2022 à 06:30 | modifié le Jeudi 23 Juin 2022 à 06:29



À France Bleu Drôme-Ardèche, un préavis de grève illimitée a de nouveau été déposé à partir de ce jeudi 23 juin à 0h. La direction souhaite supprimer un poste d'animateur. Les syndicats évoquent une "réalité de terrain" qui ne peut se résumer à un nombre fixe d'animateurs, nombre décidé depuis la direction parisienne.



France Bleu Drôme-Ardèche une des rares radios locales de Radio France dont la zone de service s’étend sur deux départements avec plus de 12 000 kilomètres carrés. Jeudi dernier, une grève touchait déjà cette locale de Radio France : "Nous avons exposé nos arguments à la direction lors du CSE (qui s’est tenu à Valence jeudi 16 juin), notamment le fait que nous allons nous retrouver à 7 animateurs, mais pas tous à plein temps. Comme réponse, on nous explique que nous avons juste à nous organiser, réécrire nos programmes, revoir nos priorités… Et que tout cela tombe finalement bien, juste avant l’été, dans le bon timing pour penser à la rentrée".
Un préavis de grève illimitée a de nouveau été déposé à partir de ce jeudi 23 juin à 0h afin que la direction maintienne ce poste d'animateur dans les effectifs de France Bleu Drôme-Ardèche.

Des équipes "à la limite du supportable"

"Les personnels doivent régulièrement compenser les postes perdus pour assurer la qualité d’une antenne de proximité sur les 9 heures de programmes locaux quotidiens. L’encadrement doit sans cesse composer pour assurer l’organisation des temps de travail. Aujourd’hui, suite au licenciement d’un animateur qui a dû quitter Radio France à la fin du mois d’avril (pour raison d’inaptitude), la Direction de France Bleu a décidé de supprimer son poste dans notre station de Valence afin de nous faire entrer dans la "norme" artificielle de 7 PARL (Personnel d’Antenne des Radios Locales). Cet animateur licencié n’était déjà remplacé qu’à 50% depuis 2018. S’il était revenu à son poste, il aurait été réintégré à temps plein et son poste maintenu dans les effectifs
de France Bleu Drôme Ardèche, d’où un fort sentiment d’injustice. La décision a été prise sans concertation et nous avons le sentiment que ce n’est que le début d’une centralisation régionale puis nationale des programmes
" indique un communiqué.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Juin 2022 - 09:35 Majelan et la Scam signent un accord