La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Thibaut de St-Maurice (Paris Podcast Festival) : "Le podcast natif est un média à part entière"

Rédigé par le Mercredi 17 Octobre 2018 à 07:39 | modifié le Mercredi 17 Octobre 2018 à 08:23



La première édition du Paris Podcast Festival aura lieu dès ce vendredi 19 octobre jusqu'au dimanche 21 octobre prochain à la Gaîté Lyrique à Paris, en partenariat avec La Lettre Pro de la Radio et le Salon de la Radio. Le délégué général revient sur la genèse de l'événement.


Thibault de Saint-Maurice organise le 1er festival de podcast à Paris.
Thibault de Saint-Maurice organise le 1er festival de podcast à Paris.

LLPR - Pourquoi lancer un festival de podcast à Paris ? Quelle est la genèse du projet ?
Thibaut de Saint-Maurice - Tout simplement parce qu’il n’en existait pas ! Et qu’on se rend compte aujourd’hui que c’est une évidence et qu’on en avait bien besoin ! 
Plus sérieusement, parce que si le podcast natif reste encore un phénomène émergent, nous étions convaincus de son potentiel auprès du grand public. L’idée était d’inventer un évènement qui permette d’accompagner les créateurs / podcasteurs et de présenter au grand public ces nouveaux contenus pour leur donner envie de les écouter ou de les écouter encore plus.
La genèse ensuite est assez simple : avec mon ami journaliste Pierre Serisier, nous avons créé une association, "Les Ecouteurs", pour lancer cette idée de festival et pour cette 1ère édition nous nous sommes associés à l’agence d’événements culturels KANDIMARI pour nous accompagner sur la partie production. Nous avons pensé tout ce festival pour les podcasteurs et pour les auditeurs… aussi divers soient ils dans leur profils ! 

LLPR - Que va-t-on voir et entendre pendant l’événement ?
TBSM - L’évènement fonctionne en deux temps : 
Le vendredi après midi d’abord : la fabrique du podcast: ce sont des tables rondes et des conférences pour discuter des grands enjeux du secteur. On s’adresse ici en priorité aux podcasteurs pro ou amateurs….et ensuite à tous les professionnels de l’audio. Mais le grand public curieux des enjeux du secteur est le bienvenu ! 
Le samedi et le dimanche, on est sur un format de festival grand public plus classique avec des sessions d’écoute pour découvrir toute la palette de la création podcast et audio digital, il y a aura du son 3D et des écoutes collectives au casque….Des enregistrements publics d’épisodes de podcast…des rencontres avec des podcasteurs, des ateliers de recommandations et de découverte des podcasts… et puis une compétition officielle. 

LLPR - Considérez-vous que le podcast est de la radio ou un média à part entière ?
TBSM - Non, le podcast n’est pas de la radio. C’est comme si on disait les séries télés c’est du cinéma sur un format plus long. Le podcast natif  est un média à part entière, avec ses propres codes, ses propres écritures, ses propres usages….Il entretient bien sûr des liens forts avec la radio mais il s’en émancipe clairement. Les récits ne sont pas les mêmes, ni les sujets, ni les discussions… Quand on produit un podcast on le produit indépendamment d’une grille et d’un temps présent de diffusion…

LLPR - Comment expliquez-vous l’émergence du podcast, alors que ce format existe depuis très longtemps ?
TBSM - Par une sorte d’alignement de planète : 
- la maturité technologique des équipements ( téléphone, tablette, enceintes et casque bluetooth) qui fait que l’usage est très facilité…surtout avec une couverture 4G qui s’étend et des forfaits de data qui augmentent pour les particuliers…
- la maturité d’une cible qui a grandi avec internet et pour qui internet devient le premier support…
- la saturation de nos attentions à travers les écrans: le podcast permet de se défaire de son écran et de faire autre chose
- enfin mais pas toujours, des grandes radios généralistes qui peinent à se penser comme média global et à diversifier leur offre, leur grille, leurs sujets… malgré des initiatives vraiment intéressantes….

LLPR - Voyez-vous un futur équilibre économique dans la production de podcast ? Qu’est-ce qui pourrait freiner ?
TBSM - Oui je pense que la saison 2018 - 2019 sera celle de la grande structuration du secteur, avec l’arrivée de la publicité, l’arrivée des marques et l’arrivée des plateformes payantes. Tout cela va mettre de l’argent dans le secteur. Certains le redoutent, d’autres au contraire, l’attendent pour pouvoir créer plus et mieux….
Nous serons les observateurs privilégiés de ces mutations et la 2ème édition permettra surement d’en faire un premier bilan…

L'entrée est gratuite

Retrouvez tout le programme complet : cliquez-ici
Thibaut de St-Maurice (Paris Podcast Festival) : "Le podcast natif est un média à part entière"


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 07:37 Un concert de soutien à RCF Anjou

Mardi 13 Novembre 2018 - 07:17 Deux nouveaux podcasts natifs pour la RTBF