La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Suisse : au moins 30 min d'actualités régionales sur les radios

Rédigé par le Vendredi 25 Juin 2021 à 06:50 | modifié le Vendredi 25 Juin 2021 à 06:50



En Suisse, la plupart des radios locales et des télévisions régionales, titulaires d'une concession, diffusent chaque jour au moins 30 minutes d'informations régionales. C'est ce que montrent les analyses de programmes que Publicom SA a réalisées sur mandat de l'Office fédéral de la communication (OFCOM).



Pour recevoir une concession, une radio privée doit s'engager à diffuser au moins une demi-heure d'informations régionales chaque jour pendant les heures de grande audience. Pour les télévisions régionales, la condition pour obtenir une concession est de diffuser 150 minutes d'informations régionales par semaine durant les heures de grande audience. Ces exigences ont été précisées dans les concessions de diffusion et s'appliquent depuis début 2020. Lors de la première évaluation, l'OFCOM a constaté que ces conditions étaient en grande partie remplies. Les radios privées et les télévisions régionales contribuent ainsi à une couverture médiatique diversifiée des régions.

10 programmes ne satisfont pas encore à l'exigence

Sont considérées comme informations régionales pertinentes, les informations sur la politique, l'économie, la société, la culture et le sport à condition que le thème se déroule ou ait des répercussions dans la zone de la concession. Nombreuses sont les radios qui proposent à leur public bien plus que le minimum exigé de 30 minutes d'informations régionales par jour pendant les huit heures et demi de grande audience définies. Celles qui en diffusent le plus sont cinq radios de Suisse romande, dont quatre cofinancées par la redevance de radio-télévision. Toutefois, l'analyse révèle que 10 des 30 programmes de radio examinés ne satisfont pas encore à l'exigence.

Aucune sanction n'est prévue

L'OFCOM a informé tous les diffuseurs du résultat des analyses. En tant qu'autorité de surveillance, il s'adresse aux stations concernées et leur rappelle leurs obligations. Celles qui ne diffusent pas assez d'informations régionales ont la possibilité de s'exprimer sur les résultats de leur programme et de discuter de leurs prestations avec l'OFCOM. L'objectif est que, à partir de l'année prochaine, la population de ces régions bénéficie aussi de services d'information régionale suffisants. Aucune sanction n'est prévue. Le rapport complet sur l'analyse des programmes devrait être publié en septembre 2021.



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Juillet 2021 - 06:40 Radioplayer.be disponible sur Android TV