La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Quotas, streaming : les radios interpellent le ministre de la Culture

Rédigé par le Lundi 16 Septembre 2019 à 10:38 | modifié le Lundi 16 Septembre 2019 à 11:05



Les principaux groupes et organisations signent une lettre commune pour dénoncer le peu de place laissée au média radio dans la future réforme de l'audiovisuel qui sera présentée dans quelques semaines par le ministre de la Culture.


Franck Riester, lors des 30 ans du CSA en juin dernier / Photo LLP
Franck Riester, lors des 30 ans du CSA en juin dernier / Photo LLP

C'est suffisamment rare pour être mentionné : plusieurs dirigeants de groupes et organisations se serrent les coudes pour que la radio ne soit pas la grande oubliée de la réforme de l'audiovisuel. Déjà, le SIRTI (syndicat des radios indépendantes) et Nicolas de Tavernost, patron du groupe M6 avaient récemment dénoncé l'absence d'avancées sur plusieurs sujets comme les quotas de musiques francophones. Les patrons de radios ont transmis, au ministre de la Culture, des propositions communes pour la réforme audiovisuelle, notamment autour des quotas francophones qu'ils souhaitent assouplir et imposer aux plateformes de streaming, selon un courrier révélé par Les Echos.

Dans cette missive, les groupes Lagardère, NRJ, Radio France, France Médias Monde, M6/RTL, Radio Nova et du SIRTI estiment que "la radio doit avoir toute sa place dans cette réforme d'envergure".
"Une exposition plus efficace de la création musicale francophone à la radio dans un monde concurrencé par les nouveaux acteurs numériques doit être trouvée", dénoncent-ils
"Les radios ne peuvent être les seules à participer à cet effort, tandis que les acteurs digitaux proposent une offre musicale sans prendre leur part d'obligations", peut-on lire.
"Des quotas de diffusions francophones au sein des offres gratuites des plateformes de streaming, qui concurrencent la radio, pourraient être instaurés. Cela pourrait donner lieu à l'ouverture d'une grande concertation (...) pour retrouver un point d'équilibre sur le régime des quotas francophones instauré en 1994", proposent les dirigeants alors que ces quotas ont été durcis en 2016.

Concurrence des plateformes de streaming

Les radios signataires réclament dans le courrier que "les règles applicables aux radios soient rééxaminées, notamment en supprimant le plafonnement des rotations francophones".
Estimant que la radio subit, autant que la télévision, la concurrence des acteurs numériques, les dirigeants demandent que les "contenus radiophoniques et les droits voisins des entreprises de communication audiovisuelle" soient mieux protégés.
"Ces derniers mois, de nombreux acteurs, internationaux ou français, ont pris l'initiative de reprendre sans autorisation préalable les contenus produits pas nos radios", déplorent-ils, faisant référence à Majelan, plateforme de podcasts de l'ex-patron de Radio France Mathieu Gallet.
Ils demandent que la loi clarifie l'obligation d'obtenir une autorisation préalable, notamment les modalités techniques, opérationnelles et juridiques et prévoie le "principe d'une rémunération transparente" pour la reprise des flux audios, souvent repris sans autorisation par de nombreuses applications.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et responsable du magazine Le POD., premier guide du... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Octobre 2019 - 12:00 Majelan : un podcast avec Maïtena Biraben