La Lettre Pro de la Radio & des Médias



NextRadioTV (Altice) va lancer trois radios en DAB+

Rédigé par le Mercredi 21 Novembre 2018 à 18:52 | modifié le Mercredi 21 Novembre 2018 à 19:42



Dans le cadre de l’appel aux candidatures métropolitain en DAB+ du Conseil supérieur de l’audiovisuel, le groupe NextRadioTV (Altice) compte lancer trois radios en DAB+ : RMC et BFM Business mais aussi une nouvelle radio, BFM Radio. Une annonce qui risque de donner un nouveau coup de fouet à la radio numérique.


Le nouveau campus Altice. Photo : Pierre Gautheron © Abaca Press
Le nouveau campus Altice. Photo : Pierre Gautheron © Abaca Press

C'est une annonce historique pour la radio numérique terrestre, après celle, à demi mot du groupe NRJ. NextRadioTV (Altice) vient d'annoncer le dépôt de candidature pour trois radios en DAB + dans le cadre de l'appel métropolitain lancé par le CSA. Outre RMC et BFM Business déjà diffusés en FM (analogique), le groupe fondé par Alain Weill va lancer BFM Radio, une nouvelle radio d'information basée sur le modèle de la chaîne de télévision.
Alain Weill, Président directeur général d’Altice France et fondateur de NextRadioTV, a affirmé "une ambition claire, le lancement de trois radios en DAB+". dans un communiqué du groupe publié ce mercredi soir.

Trois radios, dont un nouveau programme

BFM Radio sera la 1ère radio privée d’information en continu en France, projet inédit jusqu’à présent, en permettant aux auditeurs de capter parfaitement en audio le signal de BFMTV, sur tout le territoire national couvert par le DAB+. Il sera l’illustration parfaite de la convergence des médias dans laquelle s’inscrit le groupe. BFM Radio est déjà accessible sur www.bfm.radio et sur les principales plateformes d’écoute digitale.

Pour RMC le passage en DAB+ sera l’occasion de couvrir les dix-huit agglomérations de plus de 100 000 habitants et les douze de plus de 50 000 habitants, soit trente agglomérations importantes aujourd’hui privées de ses programmes, ainsi que les axes routiers dont elle est absente. Le territoire Nord-Est aujourd’hui parent pauvre de ses fréquences sera enfin couvert et ses habitants auront accès à la radio de l’information, du débat et du sport, première radio généraliste chez les moins de 50 ans.

Pour BFM Business, la radio de l’économie, le passage en DAB+ sera également l’occasion de permettre l’accès à ses programmes dans toute la France, dans un contexte où le besoin en pédagogie sur l’économie est crucial, et où le rôle d’intermédiation rempli par l’antenne, entre chercheurs d’emploi et entreprises qui recrutent est un atout dont les territoires ne sauraient se passer, comme l’a encore démontré récemment son partenariat avec France Urbaine.

"Ces trois radios seront un gage d’attractivité et de pluralisme pour le DAB+, et l’occasion de rééquilibrer le paysage radiophonique où en FM, NextRadioTV est le seul groupe important à n’avoir que deux réseaux (RMC et BFM Business), dont chacun est doté d’un parc incomplet de fréquences." annonce le groupe Altice. "Alors que le déclenchement de l’obligation d’équipement des autoradios d’ici dix-huit mois à compter de l’atteinte du seuil de 20% de couverture de la population en DAB+ est imminent, NextRadioTV est prêt à
s’engager pleinement dans le succès du DAB+ dans le cadre de cet appel d’ambition nationale si ses projets sont acceptés par le Conseil supérieur de l’audiovisuel
" conclut le communiqué... Un vrai tournant dans la saga de la radio numérique en France qui a maintenant toutes les raisons d'émerger auprès du grand public.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).