La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Le MAG 98 - Les Affaires sensibles de France Inter

Rédigé par le Mardi 13 Mars 2018 à 08:00 | modifié le Mardi 13 Mars 2018 à 08:00



Il est une voix très particulière des ondes de France Inter. Fabrice Drouelle est un conteur d’histoires. Il anime, du lundi au vendredi de 15h à 16h, Affaires sensibles. Les procès, les grandes affaires, des histoires passionnantes qui ont marqué les 50 dernières années. Il captive chaque jour près de 470 000 auditeurs sur sa station fétiche. France Inter est sa deuxième maison, il y est fidèle depuis près de 30 ans.


Chaque présentation de son émission est une représentation, car Fabrice Drouelle n’est pas qu’un homme de radio, c’est aussi un véritable comédien qui se produit sur les planches de théâtre. C’est d’ailleurs pour sa double casquette que France Inter l’a choisi pour présenter Affaires sensibles dès 2014. 35 minutes en direct et sans filet relatant les grands faits divers, mais aussi l’histoire politique, culturelle et sociale d’une partie de la 5e République (notamment les décennies  60, 70, 80 et 90). 
Fabrice est enfant de France Inter. "Dans ma famille, on écoutait le journal de 13h d'Yves Mourousi, et quand j’étais petit, je voulais être le monsieur qui parle dans le poste. Et en 1999, je me suis retrouvé à faire la présentation du journal de 19h", se souvient-il. Il a ensuite été aux commandes du 13/14, puis du 13h pendant 6 ans sur France Inter. Voilà un homme qui a réussi à vivre son rêve.

Fidèle à France Inter

"France Inter est une radio qui m’a offert tout ce que je voulais alors que je n’avais rien demandé. Tous les postes que j’ai eus, on me les a proposés. Cette grande maison porte les valeurs qui sont les miennes", rajoute-t-il. En 2018, il rejoint la rédaction et présente le journal de 8h. Aujourd’hui, Affaires sensibles est l’un des succès de la radio publique. De son organe si reconnaissable qui en fait sa signature, Fabrice Drouelle nous plonge dans un récit accompagné d’archives sonores de l’INA et d’aérations musicales magnifiquement choisies pour coller au sujet du jour.
"Pour captiver l’auditeur, il faut incarner l’oralité et ça passe obligatoirement par l’écriture"

Tout écrire pour bien raconter

"On est une équipe de 10 personnes avec le créateur et coproducteur de l’émission, Christophe Barreyre." Il y a un gros travail de préparation et de rédaction en équipe. "Ils me proposent un texte complet que je réécris pour me l’approprier d’un point de vue de l’oralité et j’y apporte mes connaissances, ma touche personnelle." C’est ce que dit Fabrice Drouelle qui précise que le secret d’une bonne émission, c’est l’écriture car "pour captiver l’auditeur, il faut incarner l’oralité et ça passe obligatoirement par l’écriture. C’est le socle de toute expression radiophonique". Les sujets sont variés. On racontera le scandale Madoff et le fantôme du château de Veauce. On relatera sur les ondes les plus grandes affaires criminelles et on s’intéressera à l’affaire des Magdalene Sisters, ces jeunes femmes irlandaises exploitées par des religieuses sous prétexte de "mauvaises mœurs". Affaires sensibles raconte l’histoire. Mais pas que. Chaque vendredi, le récit prend la forme d’une fiction.

Des Affaires sensibles à la télévision

L’émission est découpée en deux parties. La première est une histoire racontée et pendant la deuxième partie, Fabrice Drouelle reçoit un invité qui apporte son analyse et sa lumière sur le sujet. Une façon de mettre en perspective l’histoire. Cela fait 4 ans que Fabrice Drouelle passionne l’auditeur avec ses Affaires sensibles. À tel point que la télévision s’est intéressée au concept. Fabrice présentera, à partir de février, une émission sur Polar + (la nouvelle chaîne du groupe Canal +), une émission de plateau avec un invité et des chroniqueurs. Elle sera hebdomadaire sur la chaîne. Mais pour, dès maintenant, écouter la version radio de l’émission de Fabrice Drouelle, rendez-vous sur France Inter entre 15h et 16h et sur franceinter.fr pour se délecter des podcasts de l’émission, très nombreux sur le web.

Fabrice Drouelle au théâtre

Du 31 janvier au 17 février, il sera à l’affiche de Marie-Octobre au Théâtre de Ménilmontant à Paris. Une pièce de Jacques Robert et Jean Duvivier, mise en scène par Stéphane Bari. En 1959, Marie-Octobre, ancienne résistante, maîtresse de Pierre Castille, chef du réseau Vaillance, assassiné par la Gestapo quelques jours avant la Libération, apprend par un ancien officier allemand que le réseau a été livré par l'un de ses membres. Avec la complicité de Renaud-Picart, ancien bras droit de Pierre Castille, elle invite à dîner ses anciens compagnons d'armes, afin de démasquer le traître. Une œuvre sur la révélation la plus grave qui soit : une trahison au sein d'un réseau de la Résistance. Marie-Octobre est, au départ, un film français de 1959 avec Danielle Darrieux, Paul Meurisse, Bernard Blier, Lino Ventura et Serge Reggiani.

Contact

France Inter
116 avenue Président Kennedy
75 016 Paris
Tél. : 01 56 40 22 22
franceinter.fr


Loïc COUATARMANACH
Sa passion : les médias (radio, TV, web). Cet animateur a exercé sur divers réseaux FM et radios... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >