La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Suisse : la RTS au cœur de la bascule numérique

Rédigé par le Lundi 12 Février 2018 à 08:00 | modifié le Dimanche 11 Février 2018 à 09:27



La RTS a réalisé de bonnes performances d’audience en 2017. Malgré une légère érosion, les chaînes radio (La Première, Espace 2, Couleur 3 et Option Musique) demeurent en tête dans toutes les tranches d’âge, avec au total 55.1% de PDM. Le site RTS.ch et ses applications mobiles poursuivent leur croissance, avec une moyenne de 395 000 visites par jour (+6%) et 272 000 démarrages audio ou vidéo (+25%).



C’est sur les réseaux sociaux que s’observe la plus forte progression. Sur l’ensemble de ses présences, la RTS y compte désormais près de 2.1 millions d’abonnements (+33%).  Quant au nombre de vues quotidiennes sur YouTube et Facebook, il atteint 417 000 en 2017 (+76%). "Chaque jour, plus d’un demi-million de vidéos de la RTS sont vues soit sur les réseaux sociaux, soit sur le site et les applications mobiles de la RTS. Et ce en parallèle de la télévision" a relevé le directeur général de la RTS, Pascal Crittin. Si les parts de marché TV et radio de la RTS sont dans l’ensemble bonnes en 2017, la consommation linéaire de ces deux médias est en baisse. Au cours de ces 5 dernières années, le média radio a perdu 7 minutes d’écoute moyenne journalière et la consommation TV a reculé de 5 minutes. Parallèlement, le multimédia - en particulier les applications mobiles et les réseaux sociaux - ont poursuivi leur progression. "Notre réponse à la bascule numérique en cours passe par une approche transmédia" a estimé Pascal Crittin. "Nous tentons d’innover en proposant des formats adaptés aux plateformes digitales, sans perdre la force que représentent la radio et la télévision".

Audiences radio en légère érosion

L’audience cumulée des chaînes radio de la RTS marque une légère érosion, passant de 55.9% en 2016 à 55,1% en 2017. La Première, elle, progresse, passant de 37.1% à 38% de parts de marché grâce notamment aux nouveaux-rendez-vous de l’après-midi (Vacarme, À l’abordage, Premier rendez-vous, Vertigo). En revanche, Espace 2 (2.1% PDM en 2017), Couleur 3 (6.2% PDM) et Option Musique (8.9% PDM) perdent quelques points par rapport à 2016. Toutefois, les chaînes radio de la RTS demeurent en tête dans toutes les tranches d’âge. Ce sont les chaînes privées suisses qui bénéficient pour l’essentiel de cette légère baisse de la RTS. Leur part de marché a progressé de 24?7% en 2016 à 25.6% en 2017.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 16:17 La croissance de l'Audio Digital se poursuit