La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Le Groupe 1981 crée un "hub de contenus" pour alimenter ses radios

Rédigé par le Mercredi 18 Septembre 2019 à 17:16 | modifié le Mercredi 18 Septembre 2019 à 20:18



Le groupe radiophonique, basé à Orléans, a présenté sa nouvelle saison 2019 / 2020, marquée par l'intégration de OUI FM. Les équipes rédactionnelles vont être regroupées et les 4 stations basées à Paris déménageront dans des locaux communs d'ici fin 2020.


Alain Liberty, directeur général et Jena-Eric Valli, Président du Groupe 1981. / Photo FQ
Alain Liberty, directeur général et Jena-Eric Valli, Président du Groupe 1981. / Photo FQ

Le Groupe 1981 veut mettre le paquet sur les contenus. Après le rachat de OUI FM, en mai dernier, le groupe orléanais se réorganise pour optimiser la fabrication de ses 10 radios musicales thématiques et régionales (Latina, OUI FM, Swigg, Voltage, Vibration, Forum, Black Box, Wit, Collector Radio et Radio Life). "Nous allons travailler sur la complémentarité de nos formats en évitant qu’ils se superposent" a insisté son Président Jean-Eric Valli au cours d'une conférence de presse de rentrée à Paris. Parmi les principaux leviers annoncés, la constitution d'un "hub de contenus" où la vingtaine de journalistes seront regroupés sous l’égide d’un directeur de l’information. Pour accompagner cette ambition, "5 journalistes seront recrutés en 2020" a souligné Jean-Eric Valli. La part de l'information, notamment culturelle, va s'accroitre sur l'ensemble des antennes, essentiellement musicales thématiques et de proximité.

Nouveaux sites web en 2020

Des précisions ont également été révélées sur l'intégration de OUI FM, rachetée en mai dernier, "nous avons souhaité garder la même grille et la même équipe artistique qui ont fait le succès de la station" a souligné le directeur général exécutif du groupe Alain Liberty. "7 licenciements et 8 reclassements dans le groupe ont eu lieu, essentiellement dans les services généraux, sur les 34 salariés", a ajouté Jean-Eric Valli. OUI FM et les autres stations parisiennes Swigg, Latina et Voltage déménageront d'ic fin 2020 dans un lieu commun à Paris, achevant ainsi "un programme de rénovation lancé pour tenir compte des évolutions technologiques".
Côté programmes, la station bordelaise de musique urbaine BlackBox a adopté un nouvel habillage "rappé", "une première en France" et des opérations dédiées aux associations seront lancées sur l'ensemble des stations du groupe. Par exemple, un concours sera lancé pour créer un drapeau de la nation latine sur la station Latina. Swigg reformate sa programmation musicale pariant sur la culture urbaine française. Pour les radios de proximité, Wit FM, Vibration et Voltage, "la priorité est donnée à la relation quotidienne avec les auditeurs à travers de nouvelles émissions en matinée et dans l’après-midi", comme "L’éphéméride" rend l’histoire palpitante, "La minute éco" présentée par Jean-Baptiste Giraud parle cash de l’argent des auditeurs, "Le journal des bonnes nouvelles" met en avant 2 nouvelles essentielles et positives dans l’actualité.
Sur le digital, l’ensemble des sites web et applications seront également renouvelés au cours de l’année 2020 et de nouveaux contenus seront proposés, notamment des podcasts natifs et originaux. "Nous visons 10 % de notre chiffre d’affaire sur l’audio digital d’ici 2 ans" a souhaité Jean-Eric Valli.  
Le Groupe 1981 réalise un chiffre d’affaires de 18 millions d’euros par an, incluant OUI FM, selon les chiffres dévoilés par Jean-Eric Valli. Pour financer le rachat de OUI FM, un fonds d'investissement, 123 IM, est entré au capital à hauteur de 5,5 %, sur la base d’une valorisation totale de 35 millions d’euros.

Groupe 1981 : Le clip audio de la rentrée 2019



François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et responsable du magazine Le POD., premier guide du... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).