La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Le Conseil d’administration de Radio France approuve les comptes 2019

Rédigé par le Vendredi 5 Juin 2020 à 16:30 | modifié le Vendredi 5 Juin 2020 à 16:30



Réuni sous la présidence de Sibyle Veil, le Conseil d’administration de Radio France a approuvé les comptes de Radio France pour l’exercice 2019. Radio France affiche un résultat d’exploitation 2019 positif de 0.7 M€, dans "un contexte de réduction de la ressource publique attribuée à l’entreprise".



Le résultat net proche de l’équilibre (- 0.7 M€) conforte la maîtrise par Radio France de ses grands équilibres financiers, dans une année marquée par la réduction de la contribution à l’audiovisuel public de fonctionnement (-4.0 M€ par rapport à 2018 et - 12.5 M€ par rapport à la trajectoire initiale du COM) et une période de grève à compter du 25 novembre qui a eu des effets sur les recettes. 2019 est la première année de réduction globale de la dotation de l’État attribuée à l’entreprise, dont la dotation diminue de 20 M € entre 2018 et 2022. Ce résultat ne tient pas compte de la provision exceptionnelle liée au plan de transformation en cours de discussion (17.5 M€).

Le chiffre d’affaires de Radio France s’établit à 673.9 M€, en progression de 0.4% par rapport à 2018. Les recettes publicitaires, en particulier les recettes digitales, sont en augmentation du fait des audiences des antennes de Radio France et de l’augmentation de la fréquentation des sites web et applications mobiles (+ 2.6 M€ par rapport à 2018).


Les effets de la crise

Parallèlement, la politique musicale de Radio France, portée par ses 4 formations musicales et l’Auditorium qui fêtait en 2019 ses 5 ans, s’est traduit par l’augmentation de la fréquentation des concerts et une hausse des recettes de billetterie qui s’établissent à 4.0 M€. Enfin, la politique de partenariats se traduit par une augmentation de 2.0 M€.
À ce jour et parce que la crise sanitaire n’est pas terminée, Radio France ne peut fournir une estimation globale de ces effets – pertes importantes de recettes publicitaires et de billetterie, dépenses supplémentaires liées à toutes les mesures de protection prises dans la crise - sur ses résultats 2020. L’entreprise la présentera lors d’un prochain Conseil d’administration, lorsqu’elle disposera d’une visibilité suffisante pour fiabiliser ses projections.

Stabilité de la masse salariale

La masse salariale reste stable par rapport à 2018 (396.9 M€). Les investissements s’élèvent à 58.7 M€ (contre 45.2 M€ en 2018). La politique d’investissements permet à l’entreprise d’accompagner sa stratégie éditoriale sur le numérique, la modernisation de ses infrastructures radiophoniques et technologiques, ainsi que la modernisation des installations du réseau France Bleu, pour un montant global investi de 27.8 M€. Le programme historique de réhabilitation de la Maison de la radio entre par ailleurs dans sa dernière phase, 30.9 M € ayant été investis à ce titre en 2019. La trésorerie s’établit à la clôture à +20.8 M€, en amélioration par rapport à 2018 compte tenu du versement du solde de l’augmentation de capital de 27,5 M€ intervenue en mai 2019.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Juillet 2020 - 13:57 RMC : "Vos vacances en France" avec Le Petit Futé