Jocelyne Tournet-Lammer nous a quittés

Rédigé par Joëlle GIrard le Mardi 11 Septembre 2018 à 07:37 | modifié le Mardi 11 Septembre 2018 à 07:37



Jocelyne Tournet-Lammer, était historienne et chercheuse en communication, une femme passionnante et passionnée. En 1966, elle entre au Service de la Recherche de l'ORTF, créé et dirigé par Pierre Schaeffer, "pour quelques semaines seulement", ainsi qu'elle l'écrit dans l'introduction de son livre intitulé "Sur les traces de Pierre Schaeffer", publié en 2006. Elle y restera jusqu' en 1974.


Jocelyne Tournet-Lammer était la mémoire vivante du service de la recherche de l'ORTF au sein duquel elle avait œuvré jusqu'à sa suppression en 1974, avant de rejoindre l'INA où elle assura différentes missions auprès de plusieurs directions. Dans les années 2000 elle se consacre principalement à l'écriture de livres et d'articles, et à la valorisation de différents types de patrimoines.
Elle fonde et participe au développement de plusieurs associations à vocation culturelle et patrimoniale telle que l'association Association 2M-MA Mémoire de mondes à Gennevilliers en 2008 qui était en sommeil depuis quelques années.
En 2009, elle écrit "Gennevilliers de A à Z" qui propose vingt-six aspects parfois pittoresques et souvent inattendus de la vie de la commune. En 2013, elle prend la présidence l’APAC (Association des parents et amis du conservatoire de musique).

En 2007, Le Comité d’Histoire lui attribue Le Prix de la recherche 2007 pour "Sur les traces de Pierre Schaeffer : Archives 1942-1995" ouvrage regroupant les archives conservées à l'INA, des travaux réalisés par Pierre Schaeffer durant cinquante années d'activité de création et de recherche au sein des différents organismes de radio et de télévision qu'il a créés et dirigés. Le lecteur retrouvera, tous supports confondus, des références à des œuvres musicales, radiophoniques et télévisuelles aussi bien que des réflexions critiques et théoriques, des conférences, des directives et des consignes de travail.

Elle entre au Comité d’Histoire de la Radio et dirige plusieurs numéros des "Cahiers" et écrit plusieurs articles : "La Traversée d'un siècle-Pierre Schaeffer 1910-1995" (Cahiers du CHR n° 107, Paris, 2011), "Une radio communautaire pour les marins : Antelim I", (Cahiers du CHR n° 113, revue (CHR), Paris, 2012", "Une radio communautaire pour les marins : Antelim II" (Cahiers du CHR n° 114, CHR, Paris, 2012) ou encore "L’art du paradoxe" (Cahiers du CHR  n°132 "La Radio du Futur").
Jocelyne Tournet-Lammer avait pris  la présidence du Comité d’Histoire de la Radiodiffusion en 2015 et avait amené du renouveau dans une période difficile. Sa présence et son rire, vont nous manquer.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Septembre 2018 - 09:18 Une progression d'audience de 26% pour Flash FM