DAB+ : plus de radios dans les Hauts-de-France

Rédigé par le Mardi 19 Juin 2018 à 07:30 | modifié le Mardi 19 Juin 2018 à 10:40



Depuis plusieurs jours, des dizaines de radios s'y préparent. Le démarrage du DAB+ dans les Hauts-de-France, à Lille a lieu ce 19 juin. Cet événement est une étape importante dans l'essor de la radio numérique et dans la feuille de route impulsée par le CSA pour couvrir 70% de la population française d’ici 2020.


Ce matin, de nombreux acteurs de la radio ont présenté les avantages du DAB+ : Patrick Hannon (WorldDAB), Cécile Mégie (RFI), Alain Liberty (SIRTI), Nicolas Curien (CSA) ou encore Bérénice Ravache (FIP) @ Serge Surpin / La Lettre Pro de la Radio
Ce matin, de nombreux acteurs de la radio ont présenté les avantages du DAB+ : Patrick Hannon (WorldDAB), Cécile Mégie (RFI), Alain Liberty (SIRTI), Nicolas Curien (CSA) ou encore Bérénice Ravache (FIP) @ Serge Surpin / La Lettre Pro de la Radio

pub___radio_numerique_dab___neutre___avant_.wav PUB - DAB  (5.87 Mo)


À Lille, dans les Hauts-de-France, ce lancement officiel est surtout considéré comme une nouvelle possibilité de développement pour plus de 50 radios (liste complète ICI) qui lancent aujourd'hui leur diffusion en DAB+ et donc, une nouvelle aventure sur le numérique. C'est aussi un tournant dans l'histoire du DAB+ en France : même Nicolas Curien, membre du CSA y assiste. Plusieurs organisations syndicales et professionnelles sont à ses côtés : le SIRTI (Syndicat des Radios Indépendantes), le SNRL (Syndicat National des Radios Libres), le groupe France Médias Monde, Radio France et le WorldDAB.
Déjà  présent à Paris, Marseille et Nice, le DAB+ devrait dans deux ans, couvrir 70% de la population française.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Juillet 2018 - 16:47 Stabilité parfaite à France Bleu

Jeudi 19 Juillet 2018 - 10:00 Une saison réussie pour M Radio