1.5 million d’auditeurs quotidiens en Outre-Mer

Rédigé par le Vendredi 7 Septembre 2018 à 06:43 | modifié le Vendredi 7 Septembre 2018 à 06:43



Les habitants des territoires Outre-Mer sont férus de médias et un genre de programmes en particulier attire leur attention : l’information. Voilà pour le constat dressé par Médiamétrie. Une occasion de voir quelques sont les habitudes de consommation du média radio sous le soleil...



Selon Médiamétrie, la radio, elle rassemble plus de 1.5 million d’auditeurs quotidiens en moyenne dans les territoires Outre-Mer. Pour autant "les pratiques sont contrastées" souligne l'institut. "Si on compte une forte proportion d’auditeurs radio dans les populations martiniquaise et guadeloupéenne (plus de 80% d’audience cumulée), on en compte un peu plus de 1 sur 2 en Polynésie française". Cependant, de manière générale, "les durées d’écoute par auditeur de la radio sont élevées : entre 2h51 par jour à Mayotte (l’équivalent de la Métropole) et jusqu’à 4h23 en Guadeloupe".
Que ce soit à la télévision ou à la radio, en Outre-Mer, l’information rassemble un large public. Comme le souligne Nicolas Benoît, expert média et digital ayant exercé de longues années en Outre-Mer : "les habitants des territoires d’Outre-Mer ont un "besoin" de France très important".

Les Polynésiens préfèrent les Musicales

Sur les stations de radio généralistes, le pic d’audience se situe entre 6h et 7h : "ces stations contribuent majoritairement aux performances de la radio sur la matinale, et ce sur l’ensemble des territoires à l’exception de la Polynésie française" explique Médiamétrie qui constate que "les Polynésiens sont plus adeptes des stations musicales : les généralistes réalisent 27.5% de PDA entre 6h et 7h, c’est toutefois plus que sur l’ensemble de la journée (19,8%). En Guadeloupe, les stations généralistes réalisent 87,3% de PDA sur cette tranche horaire, contre 78,7% sur l’ensemble de la journée4. Elles rassemblent 1,4 million d’auditeurs. Compte tenu du recours important à la voiture, celle-ci constitue le lieu privilégié d’écoute de la radio. L’écoute sur téléphone mobile s’est également fortement développée".

L'étude complète est disponible ICI.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 09:00 Un voyage sous le soleil à gagner sur Kiss FM