La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Orange lance Djingo, son assistant vocal : nous l'avons testé

Rédigé par le Jeudi 14 Novembre 2019 à 08:42 | modifié le Jeudi 14 Novembre 2019 à 08:44



L'opérateur historique lance ce jeudi son assistant vocal tant attendu à partir de 99 €. Il prend la forme d'un speaker et d'une télécommande proposée avec les Livebox. Nous avons pu tester l'objet hier, en avant-première, qui embarque l'assistant Alexa d'Amazon. Orange ne compte pas concurrencer les autres assistants vocaux du marché (Alexa, Siri, Google Home) mais proposer quelque chose de complémentaire.



Annoncé en grande pompe en 2017 par le PDG d'Orange Stéphane Richard, Djingo pointe le bout de son nez après deux ans d'attente.
L'assistant vocal présenté hier prend la forme du Speaker Djingo, une petite enceinte un peu plus petite de le HomePod d'Apple et une télécommande TV vocale déjà disponible chez mes clients disposant d’un décodeur LiveBox dernière génération, soit près d’1,5 millions de clients qui ont reçu une mise à jour du logiciel. "Notre objectif n'est pas d'aller concurrencer les assistants vocaux existants, mais plutôt de proposer quelque chose de complémentaire à nos clients" a insisté Christian Bombrun, directeur produits et services chez Orange qui menait la démonstration dans un appartement reconstitué au-dessus de la boutique de l'opérateur près de l'Opéra à Paris.
 


150 personnes et 2000 testeurs

Le Speaker Djingo, développé avec Deutsche Telekom, est une enceinte vocale qui intègre l’assistant virtuel Djingo et se commande à la voix. Il mobilisé une équipe de 150 personnes et près de 2000 béta testeurs sur les six derniers mois. Si Orange comptait, dans un premier temps, développer son propre assistant vocal, l'opérateur a scellé un accord avec Amazon pour reprendre Alexa. Ainsi, le speaker embarque l'assistant maison Djingo (qui utilise la voix d'Orange) pour des fonctionnalités simples comme l'écoute de la radio, la musique (avec avec Deezer) le pilotage de la maison connectée (ampoules, prises), la liste de courses, le minuteur et pour les autres fonctionnalités, c'est Alexa qui prend la main pour des services complémentaires tels que la recherche d’informations générales et culturelles, les jeux, le trafic routier, et les skills. Au premier abord, le Speaker conçu dans un design sobre propose un son de bonne qualité. La voix de Djingo semble plus naturelle (et plus agréable) que celle d'Alexa, un peu plus robotisée et métallique. Saluons la possibilité de passer un appel de façon très fluide, en utilisant la ligne fixe incluse dans la box d'Orange : le vrai plus de l'objet par rapport à ses concurrents Google Home ou Amazon Echo.

Données personnelles

Après les mésaventure de ses concurrents accusés d'écouter les utilisateurs, Orange insiste sur la protection, la confidentialité et la sécurité des données à caractère personnel des utilisateurs de ses services (dans le respect de la réglementation applicable en matière de protection des données à caractère personnel). Le microphone du Speaker Djingo peut être désactivé simplement à l’aide d’un bouton physique à l’arrière de l’appareil. De plus, l’application dédiée du Speaker Djingo intègre des fonctionnalités, qui permettent à chacun de visualiser et contrôler simplement une partie des données utilisées par Djingo.
Le Speaker Djingo est commercialisé dans 80 boutiques Orange et en ligne, à 149 € (99 € pour les clients Orange). L'Amazon Echo de même gamme est à 99,99 €, même tarif pour le Google Home. Les équipes d'Orange l'avouent, le speaker n'a pas grand intérêt pour les non-clients de l'opérateur.

Nous l'avons testé



François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et responsable du magazine Le POD., premier guide du... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Décembre 2019 - 12:25 Un podcast d'investigation pour Binge Audio

Vendredi 13 Décembre 2019 - 09:00 C'est, presque, déjà Noël à Radio France