La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

       





NextRadioTV : Alain Weill doute du futur succès du DAB+

Rédigé par le Jeudi 10 Décembre 2020 à 06:35 | modifié le Jeudi 10 Décembre 2020 à 06:35



À l'issue de la 3e édition de la manifestation Innov'Audio, Alain Weill, président de NextRadioTV, s'est notamment exprimé sur l'arrivée du DAB+ en France. Celui qui est aussi le directeur général d'Altice Europe ne voit aucun intérêt à cette technologie...


Alain Weill, hier soir, à l'Innov'Audio s'est exprimé sur le DAB+ : "on n'a pas besoin du DAB"
Alain Weill, hier soir, à l'Innov'Audio s'est exprimé sur le DAB+ : "on n'a pas besoin du DAB"

"La radio digitale existe déjà. Vous écoutez déjà tous vos programmes habituels sur votre Smartphone. En tous cas, vous êtes de plus en plus nombreux à le faire. Sur RMC, c'est près de 35% de l'audience qui est aujourd'hui digitale. Donc, on n'a pas besoin du DAB pour aller vers la radio digitale. Je ne sais pas si le DAB va vraiment émerger. Cela fait 30 ans qu'il essaye d'exister. Le Club DAB a été créé dans les Années 90 en France et pourtant la radio DAB n'existe toujours pas parce que les technologies 4G, 5G ou le Wifi permettent déjà d'écouter des centaines de radios sur nos Smartphones qui sont des récepteurs numériques. Alors est-ce qu'il va falloir avoir un nouveau réseau DAB ? Est-ce que l'on aura la possibilité de le financer dans une période compliquée ? Je n'en suis pas sûr. Est-ce que les Français vont acheter un récepteur DAB ? Ce n'est pas évident..." a martelé Alain Weill.


"La radio DAB a été lancée avec plus ou moins de succès dans un certain nombre de pays. Dans des pays où il n'y avait pas de radios nationales ou l'offre radiophonique n'était pas très importante. En France, c'est très différent, il y a beaucoup de radios nationales. C'est la FM qui a amené l'offre élargie de programmes comme la TNT pour la télévision. Donc, il ne faut pas comparer la TNT avec le DAB. Il faut comparer la TNT avec la FM. La FM qui était une technologie très robuste. Et, quand on passe de la FM au DAB dans une voiture, on sent une différence mais elle n'est pas si évidente que ça. Moi, je crois plus à la radio digitale sur son Smartphone, sur son ordinateur que sur un récepteur DAB".
Rappelons néanmoins que le DAB+ est une technologie gratuite et surtout anonyme.

Revoir l'intervention d'Alain Weill



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Mars 2021 - 07:50 Pays-Bas : une campagne en faveur du DAB+