Neutralité du Net : quel avenir pour la radio ?

Lundi 18 Décembre 2017



jeudi dernier, les USA ont mis fin à la neutralité du Net. Ce principe fondateur d'Internet garantit l'accès libre aux contenus en ligne. Sans entrer dans la bataille qui oppose les "pour" aux "contre", la question est de savoir si tous les contenus seront disponibles de la même manière, est donc de plus en plus légitime.



Suite à la suppression de cette "neutralité du Net", on peut supposer que "les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) pourraient être privilégiés et d’autres applications reléguées et abandonnées par les internautes. Qu’adviendra-t’il alors de la radio ?" s'interroge le consortium WorldDAB. L'organisation qui prône la mise en place de la Radio Numérique Terrestre est plus que dubitative suite à cette décision qui avait été clairement soulevée lors de son Assemblée générale, en novembre dernier à Paris. "La compétition est sévère. Elle vient peut-être de prendre un tour encore plus intense. Dans tous les pays, la RNT en DAB+ a aidé à la consolidation et au développement du média radio, gratuit, diverse, pluriel et sans contrôle d’accès".

"La France doit encore accélérer vers le DAB+ ; le CSA donne les bonnes impulsions. Ne nous laissons pas subtiliser le média préféré des français
" plaide le WorldDAB. La neutralité du Net, principe fondateur d'Internet, oblige les opérateurs à fournir la même qualité de service à l’ensemble de la population.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >