La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Les radios associatives seront-elles mieux soutenues ?

Rédigé par le Jeudi 16 Juillet 2020 à 06:37 | modifié le Jeudi 16 Juillet 2020 à 06:37



C'est en substance l'interrogation du Syndicat National des Radios Libres (SNRL) suite au récent amendement, présenté par le Gouvernement le 2 juillet dernier, qui permet aux radios et télévisions locales, suite à la crise sanitaire, de bénéficier de 30 M€... Un montant équivalent au Fonds de Soutien à l'Expression Radiophonique...



"Après un véritable rodéo au Parlement le 19 juin et 7 amendements rejetés, dont un farfelu "crédit d’impôt annonceurs", tous portés par des députés de la majorité, le gouvernement a finalement préféré s'en remettre, dans une certaine sagesse, à une dotation budgétaire significative sans trancher définitivement sur le dispositif d'affectation" rappelle le SNRL. L'affectation des ces 30 M€ suscite donc l'interrogation : comment sera ventilée cette somme et que peuvent espérer les quelque 570 radios associatives ? Selon les informations du SNRL, une partie des 30 M€ pourrait être affectée à la diffusion numérique en DAB+ : "C'est une demande de longue date du syndicat. Nous somme favorables a ce que cette affectation soit très significative et que toutes les radios locales, commerciales et associatives puissent en bénéficier directement".


Le syndicat indique avoir travaillé sur "un plan d'affectation précis, équitable, et contrôlable, qui tient compte de la nature des programmes diffusés". Le SNRL a proposé que la Direction Générale des Médias et des Industries Culturelles (DGMIC) prenne l'initiative d'une concertation avec les organisations professionnelles dans les plus brefs délais.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >