La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Les orages endommagent les émetteurs de Fréquence 7

Rédigé par le Mercredi 9 Mai 2018 à 08:03 | modifié le Mercredi 9 Mai 2018



36 ans après sa création, coups de foudres, orages et usure du temps ont fortement altéré les 4 émetteurs de la radio associative Fréquence 7, station locale implantée en Ardèche. "À ce jour, 40 à 60 % de notre zone de diffusion initiale n'est plus couverte par nos ondes" estime l'équipe de Fréquence 7 qui lance un appel aux dons auprès de ses auditeurs.



Les studios de Fréquence 7 sont installés à Aubenas. 4 émetteurs permettent a priori d'arroser la majeure partie du territoire Ardèche méridionale. Mais depuis plusieurs mois, suite à des orages violents seul un émetteur est encore fiable. Remplacer ce matériel est nécessaire mais le coût de cet investissement est trop lourd pour cette radio associative qui emploie 4 salariés  et fédère 40 bénévoles, mais aussi 340 adhérents dont 110 sont des associations. Fréquence 7 a donc lancé un financement participatif pour collecter la somme de 20 000 €. Et la station a déjà fait les comptes : 5130 € pour l'émetteur de Sainte-Marguerite, 4 830 € pour celui de Sampzon, 4 830 € pour l'émetteur de Les Vans et 5 210 € pour l''émetteur de Joyeuse.
Plus de 5 000 € ont déjà été collectés ICI.

Si l'objectif des 20 000 € est atteint, l'équipe de Fréquence 7 a promis de faire "tomber la banderole"
Si l'objectif des 20 000 € est atteint, l'équipe de Fréquence 7 a promis de faire "tomber la banderole"


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Juin 2018 - 09:15 Julie d'Europe 1 sur le départ