La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Europe : nouvelles règles DAB+ pour les autoradios

Rédigé par le Lundi 21 Janvier 2019 à 08:17 | modifié le Lundi 21 Janvier 2019 à 08:17



Des décideurs politiques, des radiodiffuseurs et des constructeurs automobiles se sont réunis au Salon de l'automobile de Bruxelles pour sensibiliser le public aux nouvelles règles de l'UE imposant aux nouveaux autoradios d’être à même de recevoir la radio numérique terrestre sous 24 mois.



Le nouveau Code européen des communications électroniques (EECC en anglais) est entré en vigueur le 20 décembre 2018. Les États membres de l'UE ont deux ans à compter de cette date pour transposer ce code dans leur législation nationale. L’EECC instaure que "tout récepteur de radio de voiture intégré dans un véhicule neuf disponible à la vente ou à la location dans l'UE sera tenu d'inclure un récepteur capable de recevoir et de reproduire des services de radio fournis par l'intermédiaire de la radiodiffusion numérique terrestre". Cette décision découle d’une tendance de l’industrie paneuropéenne à s’éloigner de la norme FM dominante et à adopter la radio numérique.

Moins de deux années

"D'ici deux ans, tous les nouveaux autoradios de l'UE pourront recevoir la radio numérique terrestre. Cette obligation s'applique aussi bien aux pays où le DAB+ est bien établi, tels que l'Allemagne, l'Italie, la Belgique et les Pays-Bas, qu’à ceux en phase de déploiement, tels que la Pologne, la Suède ou la République tchèque. Les automobilistes de toute l'Europe pourront bénéficier des avantages de la radio numérique terrestre : un plus grand choix de programmes, un son plus clair et des données associées plus riches. En cas d'urgence, alors que les réseaux mobiles peuvent se retrouver surchargés, les automobilistes pourront toujours recevoir des informations de sécurité et de sureté fiables" a expliqué Patrick Hannon président du WorldDAB.

"Nous sommes très heureux et fiers d'avoir activement fait campagne pour cette obligation", a déclaré Noel Curran, directeur général de l'UER. "Le fait d'avoir toutes les radios des voitures de tourisme à même de recevoir la radio numérique terrestre offre aux radiodiffuseurs de nouvelles possibilités de développer des services toujours plus innovants et à l’auditeur la possibilité de profiter d’une offre enrichie et de meilleure qualité lors de ses déplacements".


Sur tout le continent européen

En Europe, la technologie de radio numérique terrestre la plus largement adoptée est le DAB / DAB+. La couverture en DAB+ s'étend rapidement sur tout le continent avec des services disponibles dans la plupart des marchés européens. L’accent est mis en particulier sur l’extension et l’amélioration de la couverture des principaux axes routiers. Des développements semblables de la radio numérique ont lieu en dehors de l’UE, notamment en Norvège, où les services FM nationaux ont été désactivés en 2017 ou en Suisse, qui prévoit un passage au numérique entre 2020 et 2024. Sur ces marchés, respectivement 98% et 85% des nouvelles voitures sont désormais livrées avec le DAB+ en première monte.

Ça avance en Suède et en Suisse

Au Royaume-Uni, 91% des voitures neuves ont déjà le DAB en standard, se rapprochant ainsi des exigences de l'EECC. L'Italie a mis en place une législation visant à garantir que toutes les nouvelles voitures disposent d'un récepteur de radio numérique d'ici 2020 et se conformera donc à l'EECC avant la date réglementaire requise. La France vient également de dépasser un seuil de couverture du territoire, imposant par la loi sous 18 mois à tous les récepteurs autoradio l’intégration de la réception radio DAB+.
Outre son focus sur la voiture, l'EECC propose également aux États membres de l'UE la possibilité d'introduire des mesures exigeant que les récepteurs radio grand public reçoivent la radiodiffusion numérique. L’Italie est le premier pays à avoir introduit une telle règle pour les récepteurs radios grand public tandis que la loi française entrée en vigueur en décembre dernier impose dans un délai de 12 mois à tous les récepteurs neufs vendus aux particuliers de permettre la réception du DAB+. D'autres marchés, notamment l'Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, envisagent actuellement des lois similaires.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >