Contact : la fin d’une histoire €



Je suis parti serein.” Jean Vandecasteele vient de quitter le Nord sans fracas. Un comble pour celui qui avait importé la dance music au pays des droits de l’homme. Avec Contact, au milieu des années 90, il a eu l’idée complètement saugrenue et pour tout dire assez géniale de jouer à la radio ce que la jeunesse nordiste écoutait dans les plus turbulents des clubs belges. Les bootlegs, les remix et les deejays aux heures de grande écoute ? C’est lui. Les compilations vendues à des dizaines de milliers d’exemplaires ? C’est lui. Corona, Scatman, Ozone, David Guetta et Bob Sinclar… c’est finalement un peu lui aussi. Parce que cette drôle de musique a fini par séduire toute la France. Mais c’est déjà de l’histoire ancienne.
Accès payant
Contact : la fin d’une histoire
Rédigé le Samedi 27 Septembre 2014