La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Comment les Canadiens utilisent-ils les enceintes connectées ?

Rédigé par le Mardi 23 Juin 2020 à 06:52 | modifié le Mercredi 8 Juillet 2020 à 11:15



Comme les Smartphones et les tablettes avant eux, les enceintes connectées ont été adoptées assez rapidement par un grand nombre de Canadiens. Grâce à la simplicité de l’interface contrôlée par la parole, n’importe qui peut utiliser ce type d’appareils pour écouter de la musique, vérifier la météo ou même contrôler d’autres appareils dans la maison.



C'est l'objet d'un rapport réalisé par l'Observatoire des Technologies Médias. Ce rapport dresse un portrait détaillé des haut-parleurs intelligents, notamment la popularité des différentes marques, les types d’utilisation ou les intentions d’achat des Canadiens. L’adoption des enceintes connectées a beaucoup progressé en peu de temps… Près du tiers des ménages canadiens dispose d'un outil de ce type, et leur taux d’adoption a plus que triplé en moins de deux ans. Sur le plan des marques, 66% des ménages équipés de haut parleurs intelligents ont choisi Google Home, et 34% ont choisi Amazon Echo. Les marques plus luxueuses Sonos One et Apple HomePod ont un taux d’adoption de 8%. Les jeunes Canadiens, ceux qui ont des enfants et ceux issus de ménages plus aisés affichent les taux d’adoption les plus élevés.


Un très marqué "oui mais"

La croissance actuelle des haut parleurs intelligents suit la même trajectoire que celle d’autres appareils courants au sein des ménages, comme les tablettes et les téléphones intelligents , lorsqu’ils étaient en début de parcours; cependant, trois ménages ne possédant pas de haut parleur intelligent sur cinq affirment qu’il n’est "pas du tout probable" qu’ils en achètent un au cours de la prochaine année. Les étudiants, les habitants des provinces de l’Atlantique et les personnes ayant un diplôme d’études secondaires ou moins affichent les intentions d’achat les plus élevées.

Pour écouter, principalement, la musique

Au cours du mois dernier , 61% des propriétaires de haut parleurs intelligents ont utilisé ce type d’appareils pour écouter de la musique en continu, 42% pour connaître les prévisions météo, 28% pour faire des recherches et 25% pour écouter la radio AM/FM.
Un ménage canadien sur dix possède un appareil de maison intelligente, comme par exemple un électroménager pouvant être contrôlé au moyen d’un haut parleur intelligent, d’un téléphone intelligent, d’une tablette ou d’un autre appareil connecté au réseau wifi. Les ménages propriétaires de haut parleurs intelligents, les ménages aisés et ceux qui ont des enfants de moins de sept ans sont les plus susceptibles de posséder des appareils de maison intelligente.
L'ensemble du rapport est accessible, sur demande, ICI.

Les ménages anglophones demeurent plus susceptibles de posséder un haut parleur intelligent que les ménages francophones - Source Observatoire des Technologies Médias
Les ménages anglophones demeurent plus susceptibles de posséder un haut parleur intelligent que les ménages francophones - Source Observatoire des Technologies Médias

Les ménages anglophones demeurent plus susceptibles de posséder un haut parleur intelligent que les ménages francophones - Source Observatoire des Technologies Médias
Les ménages anglophones demeurent plus susceptibles de posséder un haut parleur intelligent que les ménages francophones - Source Observatoire des Technologies Médias


Les haut parleurs intelligents sont principalement utilisés pour écouter de la musique en continu - Source Observatoire des Technologies Médias
Les haut parleurs intelligents sont principalement utilisés pour écouter de la musique en continu - Source Observatoire des Technologies Médias

… mais durant la période de confinement imposée par la pandémie de COVID 19 quarantine , d’autres activités ont connu du succès - Source Observatoire des Technologies Médias
… mais durant la période de confinement imposée par la pandémie de COVID 19 quarantine , d’autres activités ont connu du succès - Source Observatoire des Technologies Médias


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).