La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

       





Bonnes notes pour les systèmes de recherche de Mediapulse en 2019

Rédigé par le Mercredi 20 Mai 2020 à 10:35 | modifié le Jeudi 16 Juillet 2020 à 15:30



Sur mandat du Conseil d’administration de Mediapulse SA, la Commission scientifique des médias (CSM) contrôle, chaque année, en toute indépendance, la recherche radio et TV de Mediapulse ainsi que l’étude Establishment Survey. Pour 2019, la CSM délivre un très bon bulletin de notes aux systèmes de recherche de Mediapulse, confirmant ainsi celui de 2018. Elle se réjouit en particulier des efforts de développement entrepris par Mediapulse.



La CSM a pour mission de garantir aux utilisateurs des données mises à disposition par Mediapulse que la collecte, le traitement et la publication de ces données sont irréprochables sur les plans aussi bien qualitatif que méthodologique. Il s’agit ainsi de renforcer l’acceptation, l’exploitation et le développement de la recherche appliquée sur l’utilisation des médias en Suisse. Dans son rapport 2019, la CSM atteste que Mediapulse et les instituts chargés de collecter les données, à savoir GfK Switzerland, Kantar Media et M.I.S. Trend, mènent la recherche sur la pénétration de la radio et de la télévision conformément au dernier état des connaissances de la recherche sociale empirique. Mediapulse anticipe en outre très bien la dynamique des marchés radio et TV et développe les instruments de mesure avec discernement, de manière à toujours garantir la continuité de la mesure des taux de pénétration.


La CSM qualifie la collecte et la transmission des données d’audience comme les points forts des méthodes appliquées, tant pour la radio que pour la télévision. Dans les deux systèmes, les mesures se caractérisent par leur fiabilité, leur comparabilité et leur équité à l’égard de tous les acteurs du marché. Quant aux charges liées à l’infrastructure technique et à la vérification des données – prises de contact et contrôles auprès des sondés –, la CSM souligne expressément qu’elles valent la peine. Et dernier point, mais non des moindres: la qualité des données est excellente. Mirko Marr, Head of Research & Development chez Mediapulse, est très satisfait des résultats de cet audit externe : "Il confirme que le développement de nos systèmes de recherche suit la bonne voie et que malgré le surcroît de travail qui en est résulté l’an dernier, nous sommes parvenus, conjointement avec nos prestations".



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 30 Octobre 2020 - 06:28 38 000 auditeurs quotidiens pour Pyrénées FM

Mercredi 21 Octobre 2020 - 06:37 L'audience de la radio en Nouvelle-Calédonie