AEX, la future voiture-média de Renault €

TRANSFORMATION



Voilà à quoi ressemble le projet AEX lancé par Renault et Challenges.
Voilà à quoi ressemble le projet AEX lancé par Renault et Challenges.
"Tout cela part d’une vision de notre PDG, précise d’entrée Franck Louis-Victor, en charge des services connectés chez Renault, et notamment du projet AEX, « Augmented Editorial Experience ». Le temps passé en mobilité ne va pas diminuer, mais il va se transformer. On a investi 40% dans le groupe Challenges depuis quelques mois et il était temps de faire le lien et de descendre ce contenu de la façon la plus qualitative possible. L’idée est de transformer la voiture en un média qui valorise les contenus avec une qualité audio optimale et une sélection éditoriale", enchaîne le responsable du constructeur. Pas d’association imaginée donc avec un Google ou Amazon, mais un produit propre et unique. "Il y a une intelligence pour la compréhension du texte. Mais il y a aussi une intelligence autour de la recommandation des podcasts qui est faite de notre côté." AEX n’est pas qu’une envie, qu’une intention, mais surtout une véritable volonté pour Renault qui souhaite développer la technologie en maximum un an. "Relié au Cloud et à l'intelligence artificielle, le véhicule deviendra un espace personnalisé, interactif et de haute technologie. Demain, grâce à AEX, qui entend proposer des expériences à bord réinventées et enrichies d’un contenu premium et personnalisé, le véhicule pourra devenir l'appareil connecté incontournable de notre quotidien. Ce que nous voulons offrir est unique : faire de chaque voyage une expérience d'apprentissage, faire de chaque trajet une occasion pour le passager d’aller au-delà de sa destination…" enchaîne Franck Louis-Victor.
 
Accès payant
AEX, la future voiture-média de Renault
Rédigé le Mercredi 31 Octobre 2018