La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio

       

Publicité




41% des Français favorables au text-to-speech

Rédigé par le Mercredi 1 Décembre 2021 à 07:20 | modifié le Mercredi 1 Décembre 2021 à 07:20



Audion publie une étude sur la perception par les Français du text-to-speech, technologie de conversion automatique du texte en audio. Réalisée par la société d’études Happydemics, elle montre une appétence des sondés pour cette fonctionnalité - 40% d’entre eux se disent prêts à écouter un article écrit plutôt que de le lire. 79% des consommateurs attendent que le text-to-speech demeure gratuit, et sont favorables à la présence de publicité dans ces contenus...



40% des Français se disent prêts à écouter un article en ligne plutôt que de le lire. Chez les jeunes, de 25 à 34 ans, ils sont même 54%. Plus de la moitié des habitués de la consommation de contenus audio (51%) affirment être intéressés par cette fonctionnalité, résultat similaire pour les habitués de la lecture d’articles (52%). Les articles les plus pertinents à écouter sont les recettes de cuisine (pour 41% des sondés), la presse digitale (pour 40%) et les articles de blogs (35%). Par ailleurs, 69% des Français sont habitués à lire des articles en ligne et autant écoutent des contenus audio (45% d’entre eux écoutent de la musique, 30% de radio et 14% de podcast). Les sondés, à qui ont été proposées deux versions d’un même texte, semblent plus apprécier la voix artificielle que la voix humaine, sans que la différence soit profondément marquée. Ainsi, la première a obtenu la note de 5,3/10, contre 5,1/10 pour la seconde.

Une opportunité pour les médias

Pour autant, l’usage du text-to-speech doit demeurer accessible, sans supplément tarifaire. Plutôt que des formules payantes, 79% des Français attendent que cette fonctionnalité soit gratuite et sont favorables à la présence de publicité dans les articles audio. Le text-to-speech apparaît alors comme une opportunité pour les médias qui doivent faire face à la baisse graduelle de leur audience : -2% de l’audience marques de presse en un an . En rendant accessible les articles web à un public plus large et dans des nouveaux formats, le text-to-speech est une solution pour s’adapter aux nouvelles attentes des utilisateurs. Par ailleurs, les formats audio (text-to-speech mais aussi podcast ou live audio) sont des opportunités pour les médias car ils permettent de développer de nouvelles lignes de revenus grâce à la publicité.

Monétiser les contenus

Après la succession des confinements durant la crise sanitaire, la consommation audio digitale a enregistré une croissance de 20% en 2020 . L’audio digital permet donc d’élargir l’audience des médias en touchant des cibles initialement peu consommatrices de leurs contenus, à commencer par les jeunes. Dans le contexte actuel, les médias traditionnels voient leurs audiences chuter, notamment la presse écrite. Les ventes reculent de plus en plus (-3.1% par rapport à l’année précédente selon l’ACPM), alors qu’en parallèle, la consommation digitale augmente : +5.2% de visites enregistrées par les sites et les applications de presse en un an.
Alors, de nombreux médias ont choisi de suivre cette tendance en développant leurs offres audio : webradios, podcasts, technologies text-to-speech… Audion veut les accompagner dans cette révolution audio digitale en leur permettant de monétiser ces contenus, et en mettant à leur disposition sa technologie text-to-speech PrintAudio. Avec plus de 400 millions de pages web dotées du player PrintAudio, elle a permis de convertir plus de 100 000 articles, pour environ 70 000 heures d’écoute.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 8 Novembre 2022 - 06:30 DRM : des ondes ont parcouru 8 000 km