La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Bienvenue au Paris Radio Show

Les 6 et 7 février 2024, la radio et l’audio digital ont rendez-vous à La Bellevilloise à Paris pour un Paris Radio Show nouvelle formule. Après bien des vicissitudes depuis mars 2020, l’équipe des Éditions HF, qui n’a jamais baissé les bras, vous propose cet évènement : deux jours (dont une nocturne), plus de 140 intervenants, une cinquantaine de conférences, des keynotes, et des animations autour de plus de 80 exposants.
Ces exposants, avec lesquels vous travaillez dans l’ombre, sont le socle de la réussite de l’évènement. Sans eux, pas de Paris Radio Show. Qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés !  
 
Les ingrédients qui ont fait les succès des précédents Salons de la Radio n’ont pas changé. Sur la scène européenne, ce Paris Radio Show se distingue toujours des autres évènements : son accès est gratuit pour toutes celles et tous ceux qui travaillent à la radio. Sa vocation est de réunir la famille de l’audio, hertzien ou numérique, dans un bon esprit : se rencontrer ou se retrouver autour de passions communes.
À quelques jours de la Fête de la Radio, ce Paris Radio Show est donc aussi une opportunité de célébrer la radio, avant l’heure, ses acteurs, ses évolutions techniques et ses belles promesses.
 
Dans les allées de La Bellevilloise, vous croiserez plusieurs personnalités du micro, des journalistes, des techniciens, des animateurs, des directeurs techniques, des bénévoles, des dirigeants, des programmateurs, des conseillers de l’Arcom, des podcasteurs, des artistes, des informaticiens, des directeurs administratifs et financiers, des présidents de radios locales, des dirigeants d’entreprises internationales… Tous ont un point commun : ils imaginent déjà la radio de demain. Au fil des rendez-vous, vous en aurez, vous aussi, bien plus qu’un simple aperçu.
 
Quelques mots sur ce 159e numéro de La Lettre Pro de la Radio. C’est un numéro spécial qui développe 72 pages et dans lequel vous retrouverez le catalogue du Paris Radio Show avec l’ensemble des exposants qui ont fait le bon choix de nous accompagner en 2024.
 
Bonne lecture et… bon salon !
 

Brulhatour


Audion : l’orchestre adtech audio



Dimanche 4 Février 2024


Audion, régie publicitaire fondée en 2018, offre une solution adtech permettant d’orchestrer l’équivalent d’une marketplace entre marques et médias. Spécialisée dans la monétisation de contenu audio, sa vision du marché du podcast se répartit sur trois volets : production, audience et monétisation.



De plus en plus de productions indépendantes émergent et se constituent une base d’auditeurs fidèles. Les gros groupes médias ne sont plus seuls, et des verticales de niche apparaissent. Mais ce qu’il manque sur la production du podcast français, ce sont de grandes célébrités. Aux États-Unis, des stars ont leur podcast et leur audience passe devant les radios. En France, les radios s’emparent du haut des classements de podcasts car elles sont constituées de nombreux acteurs privés. Radio France occupe de son côté une place majeure dans la production de podcasts et la publicité. Avec des émissions reconnues et un ADN radio bien ancré, il leur est pourtant compliqué de se tourner vers le podcast natif. Ces acteurs renommés ne sont pas sous pression en devant lancer des concepts originaux.

En ce qui concerne la monétisation, aujourd’hui apparaissent des solutions et des acteurs proposant de générer du revenu de manière automatisée, avec des technologies plus abouties. Les investissements publicitaires de la part des marques augmentent aussi, restant toutefois faibles comparés aux tailles d’audience : la pression publicitaire est basse par rapport à celle des autres médias numériques. Malgré cela, vivre de son podcast devient donc possible. Mais monétiser son podcast implique de détenir une audience minimale pour intéresser les marques. Deux niveaux de publicités sont alors envisageables. La publicité automatisée, plus abordable et plus simple à mettre en place pour les podcasteurs souhaitant initier une monétisation. Le host-read et la sponsorisation, pour leur part, touchent plus l’audience à travers une relation plus directe.
"Vivre de son podcast devient donc possible. Mais monétiser son podcast implique de détenir une audience minimale."

Une monétisation comme un millefeuille de revenus

Automatisation, host-read, sponsoring, brand content. Sa solution Audion Stories permet de couvrir toutes ces possibilités. L’audience, quant à elle, s'accroît. Des acteurs majeurs comme Spotify se sont lancés sur le podcast et ont permis d’ouvrir un écosystème très centré sur Apple. Dans le podcast, l’économie fonctionne selon le nombre de téléchargements. Pour Audion, l’indicateur prioritaire est plutôt le nombre d’impressions publicitaires.
En considérant ces trois volets, le marché est donc devenu très dynamique grâce à la facilité de distribution à grande échelle et de génération d’audience, même si la logique de découvrabilité reste très dépendante des gros acteurs comme Apple et Spotify.

Une nouvelle ère avec des supergroupes ?

Sur ce marché qui se crée et grossit, il est naturel qu’une logique de consolidation se mette en place. Dans l’adtech notamment, les gros groupes médias traditionnels sont des concurrents des GAFAM, et doivent pratiquer le rachat dans un besoin de rationalisation.
Nous assistons peut-être au début d’une nouvelle ère avec des supergroupes médias et plurimédias, qui intégreront aussi le numérique dans leur offre, notamment le podcast.
Philippe Chapot
Fondateur et directeur de la publication de La Lettre Pro de la Radio et des Médias et du POD,... En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >