Une femme pour présider le CSA ? La décision est imminente

Rédigé par le Mardi 18 Décembre 2018 à 08:36 | modifié le Mardi 18 Décembre 2018 à 18:08



Le mandat d'Olivier Schrameck arrive à échéance le 23 janvier 2019.Une source proche estime que la nomination du président des Sages devrait intervenir avant Noël et qu'une femme pourrait être nommée. Le nom de l'actuelle présidente de la CNIL, Isabelle Falque-Pierrotin, est cité pour reprendre le poste. Une décision qui revient au Président de la République.


Isabelle Falque-Pierrotin, actuelle présidente de la CNIL, tiendrait la corde. Photo vidéo Public sénat
Isabelle Falque-Pierrotin, actuelle présidente de la CNIL, tiendrait la corde. Photo vidéo Public sénat

Clap de fin, dans un mois, pour Olivier Schrameck après 6 ans à la tête du Conseil supérieur de l'audiovisuel. La décision, entre les mains d'Emmanuel Macron, serait imminente, croit savoir Le Figaro. "Elle doit intervenir avant Noël ou sous quinzaine, au plus tard" écrit le quotidien dans son édition de ce mardi. Dans l'air du temps, c'est une femme qui pourrait reprendre le poste, le nom de Isabelle Fallaque-Pierrotin, actuelle présidente de la CNIL est cité ou encore la présidente du CNC Frédérique Bredin, mais celle-ci aurait décliné l'offre. L'une des membres du Conseil, Nathalie Sonnac serait intéressée, mais sa nomination ne semble pas prévue par la loi.

Rappelons que trois sociétés de l'audiovisuel public, France Télévisions, Radio France et France Médias Monde sont dirigées par des femmes. En tout cas, le poste s'annonce à haut risque, le ou la nouvelle présidente du CSA devra rapidement s'atteler à mettre en oeuvre la réforme de l'audiovisuel que le ministre de la Culture Franck Riester devrait présenter au printemps, avec un volet complet sur la régulation à l'heure du numérique et une fusion possible avec Hadopi, en charge de lutte contre piratage. Il est aussi question que les Sages perdent le pouvoir de nomination des présidents de l'audiovisuel public. Une fusion avec le régulateur des télécoms, l'Arcep, serait également évoquée.


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio, coordinateur de la rédaction à Paris, diplômé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Janvier 2019 - 09:00 Omniplayer choisit ACE Media Tools

Mercredi 16 Janvier 2019 - 08:19 126 000 Radio : l'audience de la radio le week-end