La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Une diversité musicale en hausse à la radio

Rédigé par le Jeudi 9 Juillet 2020 à 06:50 | modifié le Jeudi 9 Juillet 2020 à 06:50



Le Centre national de la musique a présenté ses rapports annuels sur la présence de la musique dans les paysages audiovisuel et radiophonique pour 2019 et annonce un élargissement et une refonte de l’observation pour les données 2020. À la radio, l’étude présente une diversité croissante, avec les meilleurs résultats enregistrés depuis 2011, mais accompagnée d’un recul de l’audience globale.


Les principaux indicateurs © Observatoire de l’économie de la musique
Les principaux indicateurs © Observatoire de l’économie de la musique

Créé par la loi du 30 octobre 2019, le Centre national de la musique (CNM) a pour mission de recueillir les données utiles à l’observation et à la régulation de la filière musicale et des variétés, tout en encourageant la promotion de la diversité des expressions culturelles. Dans ce cadre, l’Observatoire de l’économie de la filière musicale publie chaque année deux rapports sur la diversité de l’exposition de la musique, dans le domaine audiovisuel, d’une part, et à la radio, d’autre part.
Pour l’année 2019, ces rapports démontrent que la musique est de moins en moins présente à la télévision, même si l’augmentation de la diversité des genres et des artistes diffusés doit être soulignée. A la radio, l’étude présente une diversité croissante, avec les meilleurs résultats enregistrés depuis 2011, mais accompagnée d’un recul de l’audience globale.


En hausse pour la quatrième année consécutive, la diversité en titres (120 425), en artistes (40 297), en diffusions (4.7 millions) et en nouveautés (46 655), mesurée sur le panel étudié de 42 stations, présente les résultats les plus élevés depuis 2011, comme pour l’exposition des titres francophones.
Les "contacts musicaux", c’est-à-dire le nombre de diffusions pondéré par l’audience, sont en progression par rapport à 2018 (+3%), mais toujours en repli par rapport au niveau de 2011 (-3%). Si le pop/rock prédomine, à 26% de parts en diffusion, la dance, qui s’établit à 16%, recule tant par rapport à 2018 (-3 pts) que 2011 (-8 pts).

 

Évolution des titres, artistes, diffusions et contacts © Observatoire de l’économie de la musique
Évolution des titres, artistes, diffusions et contacts © Observatoire de l’économie de la musique

Répartition de la francophonie dans la diffusion © Observatoire de l’économie de la musique
Répartition de la francophonie dans la diffusion © Observatoire de l’économie de la musique

Évolution des internationaux et instrumentaux © Observatoire de l’économie de la musique
Évolution des internationaux et instrumentaux © Observatoire de l’économie de la musique

Répartition des nouveautés © Observatoire de l’économie de la musique
Répartition des nouveautés © Observatoire de l’économie de la musique

Évolution des nouveautés © Observatoire de l’économie de la musique
Évolution des nouveautés © Observatoire de l’économie de la musique

Répartition, évolution des titres diffusés plus de 400 fois © Observatoire de l’économie de la musique
Répartition, évolution des titres diffusés plus de 400 fois © Observatoire de l’économie de la musique

Répartition et évolution de la diffusion par genre © Observatoire de l’économie de la musique
Répartition et évolution de la diffusion par genre © Observatoire de l’économie de la musique

Indicateurs sur les tranches horaires © Observatoire de l’économie de la musique
Indicateurs sur les tranches horaires © Observatoire de l’économie de la musique

En chiffres...

"Someone you loved" de Lewis Capaldi (Barclay-Mercury)  a été le titre le plus diffusé en 2019 avec 23 587 diffusions. Imagine Dragons (Polydor)  a été l'artiste le plus diffusé avec 7 titres pour 45 430 diffusions. "Balance ton quoi" par Angèle a été le titre le plus classé (Top 40 de 31 stations) pour un total de 15 775 diffusions. "Allez reste " de Boulevard des Airs avec Vianney (Columbia) a été le titre francophone le plus diffusé : 22 661 diffusions. Enfin, 13 artistes francophones ont été confirmés en 2019
En hausse pour la 4e consécutive, la diversité en titres (120 425), en artistes (40 297), en diffusions (4.7 millions) et en nouveautés (46 655), mesurée sur le panel étudié de 42 stations, présente les résultats les plus élevés depuis 2011, comme pour l’exposition des titres francophones.
Les données complètes sont accessibles ICI.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >