USA : Quels sont les comportements d'écoute des auditeurs ?

Jeudi 14 Décembre 2017



Il y a moins de dix ans, la plupart des auditeurs n'avaient pas imaginé la multitude de moyens qu'ils auraient pour interagir avec le contenu. Mais la montée en puissance de la technologie et des appareils intelligents a ouvert les vannes de l'option média. La consommation et les vieilles habitudes ont changé en conséquence. Outre-Atlantique, l'engagement avec la radio AM/FM n'a pas été à l'abri de ces changements.



Désormais, avec seulement un clic, les auditeurs peuvent accéder à leur station de radio préférée sous le soleil de San Diego, écouter les mises à jour météorologiques à New York ou écouter de la musique pop à se rendant à pied à l'école à Denver. Mais avec autant d'options d'écoute, comment les stations AM/FM peuvent-elles rivaliser pour bénéficier d'une plus grande part d'écoute auprès des auditeurs? Et bien, pour Nielsen, l'adage américain "location, location, location", sonne vrai quand il s'agit de la radio. Selon le "Nielsen Total Audience Report" du deuxième trimestre 2017, les Américains consacrent 87% de leur écoute à trois radios AM/FM. Ce qui est plus intéressant, c'est que 58% de toutes les écoutes bénéficient à une seule station, la station préférée de l'auditeur (appelée la station "1st Preference", ou P1).

Bien que les préférences de format diffèrent selon les habitudes d'écoute, selon la géographie et même selon la démographie, une chose est certaine, la radio AM/FM joue encore un rôle très important dans la vie quotidienne des auditeurs.

65% de l'écoute la radio à l'extérieur de la maison

Quand il s'agit d'écouter la radio AM/FM, plus des deux tiers de l'écoute se produisent à l'extérieur de la maison, lorsque les gens travaillent ou sont près d'un point d'achat, lorsqu'ils font leurs courses. Selon ce rapport de Nielsen, au moins 65% des adultes américains écoutent la radio à l'extérieur de la maison entre 6h et 19h, pendant les jours de la semaine. Et la consommation culmine à 75% en dehors de la maison pendant l'après-midi, entre 15h et 19h, au cours de la semaine. Il n'est donc pas surprenant que les Américains qui ont un emploi écoutent la radio AM/FM davantage que ceux qui ne travaillent pas.

Des données intéressantes pour les annonceurs

Les données de ce rapport montrent également que 76% des auditeurs ont entre 18 et 64 ans et sont sur le marché du travail. Les auditeurs qui travaillent à temps plein s'engagent avec la radio 2.5 de plus par semaine que les auditeurs qui ne le sont pas. Avec le trajet moyen domicile/travail (près de 26 minutes selon le Bureau du recensement américain), il n'est pas surprenant que les heures de pointe pour les auditeurs employés à temps plein se situent entre 7h et 8h et 16h et 19h. Pour les annonceurs, ces informations sont essentielles, car elles fournissent des détails sur le moment où ils peuvent interagir avec un public attentif : des auditeurs qui passent près de 2h45 avec le support et disposent d'un revenu disponible.

Les formats Country et News/Talk très appréciés

Il est essentiel de savoir quels sont les formats utilisés par les consommateurs pour comprendre leurs habitudes d'écoute. Parmi les 20 premiers formats en 2017 aux Etats-Unis, Country et News/Talk se classent parmi les deux premiers avec respectivement 13.6% et 12.2% d'audience (de toutes les radios à l'échelle nationale, 13,6% sont allées aux stations country et 12.2% au format News/Talk). Parce que les formats radiophoniques sont conçus pour atteindre de grands groupes de personnes ayant des intérêts communs, il s'agit d'un média efficace pour atteindre des publics plus diversifiés souligne Nielsen.

Peu de variations saisonnières

Alors que le changement des saisons apporte des changements dans la consommation des médias, il y a très peu de fluctuations saisonnières en ce qui concerne la radio AM/FM. Au cours de l'année, l'audience mensuelle de Nielsen Portable People Meter ne varie que d'environ 10% entre le mois le plus écouté (mai) et le mois le plus faible (janvier). L'écoute de la radio est également constante tout au long de l'année, avec une portée très élevée et une utilisation fréquente chez les auditeurs moyens (5 sur 7 jours par semaine).
L'étude complète est ICI.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Avril 2018 - 09:00 3.6 millions d'auditeurs pour Skyrock