La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Téléchargez le 123e numéro de La Lettre Pro de la Radio

Rédigé par le Vendredi 5 Juin 2020 à 08:20 | modifié le Vendredi 5 Juin 2020 à 09:35



Nouveau et 123e numéro du mensuel La Lettre Pro de la Radio. Audiences, programmes, conséquences de la crise sanitaire, podcasts, innovation... Ce mois-ci, Raphaëlle Duchemin, qui présente "La France Bouge" sur Europe 1, fait la Une de ce nouveau numéro. Direction également les studios de One FM en Suisse et ceux, nombreux, qui conçoivent quotidiennement les spots publicitaires. Bonne lecture !


Le Top 3 des logiciels de montage
Il y a des DAW pour tous les goûts, tous les budgets et tous les systèmes d’exploitation. Audacity est stable et fait le travail. Reaper est très apprécié des professionnels de la radio. Samplitude est complexe mais performant. Le choix d’un DAW est parfois cornélien. Entre les logiciels gratuits mais peu fournis, les payants mais pas faciles à maîtriser, les solutions sont nombreuses. Petit tour d’horizon.

Raphaëlle Duchemin : l'optimisme qui fait du bien
Après deux saisons aux commandes de La France bouge, Raphaëlle Duchemin est quasi assurée de rempiler en septembre. Chaque jour, la journaliste et son équipe sillonnent la France, à la rencontre d’acteurs du monde de l’entreprise, porteurs d’initiatives innovantes et positives.


Avis de tempête sur les radios ultramarines
À l’instar de leurs cousines de métropole, les radios de l’outre-mer ont eu un rôle très important à jouer dès le début de la crise sanitaire. Habituées aux situations d’urgence, notamment météorologiques, elles sont, sur leurs territoires, le principal vecteur d’information des populations. Mais la situation sanitaire leur a mis le couteau sous la gorge. Elles sont au bord de l’extinction de voix. Le 25 mai, une délégation était auditionnée à l'Assemblée nationale.

Le spot local au défi du Covid-19
La publicité locale a lourdement été impactée par la crise du coronavirus et la période de confinement. Interface entre les petits annonceurs et les radios locales, les studios d'enregistrement ont dû s'adapter. Leur diversité et leur créativité leur offrent cependant des armes pour rebondir.

Qui est Claude-Éric Roy, nouveau directeur d'Alouette ?
Alors qu’il évoluait depuis plus de 20 ans au sein du groupe NRJ, rien ne semblait prédisposer Claude-Éric Roy à changer de crèmerie pour rejoindre Alouette. Pourtant, en octobre 2019, il intégrait la première radio régionale de France comme directeur d’antenne et des programmes. S’il n’a pas présidé aux orientations de la grille en cours, Claude-Éric Roy n’a pas échappé à la crise sanitaire et navigue à vue pour aborder l’été et la rentrée.


One FM, la star des radios helvétiques
Pendant le confinement, tout le monde a dit adieu aux studios. "On a renvoyé tout le monde à la maison. On a équipé chacun de matériel pour que nos animateurs et journalistes puissent faire de la radio à la maison." Dans un premier temps, la réalisation se faisait à domicile. "La réactivité était compliquée, donc on a fini par faire la réa à la radio." À One FM, seuls trois réalisateurs avaient les clés de la radio. "On a fait en sorte que personne ne se croise."

Acentrale, la radio des luttes sociales
Elle est née sur le pavé parisien, lors de la grève du 5 décembre dernier. Elle n’était appelée qu’à émettre de manière temporaire. Elle aurait pu n'être diffusée que dans les grandes métropoles. La radio Acentrale a désormais son maillage territorial, et sa programmation, orientée sur les luttes sociales.

Paul-Frédéric "raconte" le temps sur 100%
Chaque matin, depuis plus de dix ans, Paul-Frédéric Casset présente la météo dans le morning de 100%. Météorologue amateur, il réalise ses propres prévisions, rédige ses bulletins dans lesquels il explique les phénomènes avec le plus de précisions possible, sur un territoire complexe. Au fil du temps, sa chronique est devenue un rendez-vous phare de l’antenne, où l’amateur, très éclairé, partage sa passion.


Les dinosaures de la bande FM
Ils ont fait les grandes heures des radios musicales. Du milieu des années 80 au milieu des années 90, ils occupaient les mornings et les drives des NRJ, Skyrock, Oüi FM et autres Fun Radio. Plusieurs ont disparu des radars, d’autres ont investi le petit écran, certains sont encore là, d’une façon ou d’une autre. Mais une chose est sûre : ils ont marqué une génération bien avant l’arrivée de YouTube, Facebook ou Snapchat.

Nouveau cap pour les émetteurs Roosen
En 2012, Floris Roosen, jeune physicien passionné qui réalise ses expérimentations technologiques en solitaire chez lui en Bretagne, crée la première série de modules émetteurs qu'il a appelée Radio Master. Il vient de battre un nouveau record de puissance pour ses modules émetteurs toujours développés avec une technologie RF "single-ended".

Twitch, la radio libre des Années 2020
Les streamers sont équipés des mêmes micros, du même casque que les pros de la radio. Ils connaissent parfaitement les codes de la libre antenne. Il y a les conducteurs, les intervenants et les "auditeurs" qui interviennent sur l’antenne et sur le tchat. Si Sky, Fun ou Mouv' utilisent la plateforme, ce ne sont pas leurs chaînes qui révolutionnent l’espace numérique. Il faut aller voir ailleurs.
 


La commercialisation Radio + Facebook, pour ou contre
Certains patrons de radio pensent que c'est une hérésie de commercialiser des publications Facebook. D'autres, à l'inverse, ont développé une offre commerciale digitale digne d'une web agency. Qui a raison ? La crise a fortement accentué la consommation média numérique et malheureusement pour les médias locaux, Facebook tire encore une fois son épingle du jeu (50% des articles sur la crise ont été lus sur Facebook). La pandémie accentue, accélère le bouleversement de l'industrie des médias. Pour ou contre, il va falloir faire le choix le plus favorable à la survie du média.

Et aussi...

À lire également cette semaine dans La Lettre Pro de la Radio, nos infos "Off Air", les classements Radioline et ACPM/OJD des indépendantes les plus écoutées, le classement exclusif HyperTop20 des 20 titres les plus diffusés à la radio…  et toute l’actualité pour les pros de la radio. Abonnez-vous au magazine papier de La Lettre Pro de la Radio et faites ainsi bénéficiez vos équipes de contenus exclusifs. Recevez ainsi tous les mois La Lettre Pro de la Radio en format papier et numérique pour consulter votre magazine sur toutes les plateformes existantes (Web, iPad, iPhone, Android...). 
Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne pour bénéficier gratuitement de toute l’actualité de la radio (sauf articles contenus dans le magazine). Tous les jours à 18h, recevez notre bilan de l'actualité radio du jour et accéder gratuitement à nos articles.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Octobre 2020 - 12:57 Comment mesurer l'audience de son podcast ?

Jeudi 22 Octobre 2020 - 09:51 Affichez votre marque sur LaLettre.Pro