La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Plan de fréquences en Belgique : le CSA a rendu ses décisions

Rédigé par le Vendredi 19 Juillet 2019 à 07:41 | modifié le Vendredi 19 Juillet 2019 à 07:41



Le Collège d'autorisation et de contrôle du CSA a officiellement rendu ses décisions relatives au nouveau plan de fréquences FM et pour la première fois en numérique en DAB+. 72 radios indépendantes en FM, 4 réseaux provinciaux mixtes et 6 réseaux communautaires et urbains mixtes ont été autorisés.



En numérique, 75 droits d’usage d’un multiplex de portée locale ont été attribués aux radios indépendantes ainsi que 4 réseaux communautaires en numérique (DAB+). Les décisions et les motivations d’attribution ou non ont été transmises aux candidats concernés. Ces décisions redéfinissent le paysage radiophonique de la Fédération Wallonie-Bruxelles (hors Radios de la RTBF, non concernées par la procédure) pour une période de 9 ans et inscrivent le secteur dans une transition numérique importante. Et avec l’apport des radios indépendantes, la radio numérique en Fédération Wallonie-Bruxelles devient l’une des plus riches et variées d’Europe.

DAB+ : l’un des paysages les plus riches d’Europe

72 radios indépendantes en FM, 4 réseaux provinciaux mixtes (FM et DAB+) et 6 réseaux communautaires et urbains mixtes (FM et DAB+) ont été autorisés. L’arrivée du DAB+ a permis d’attribuer plus de places, beaucoup de candidats avaient d’ailleurs postulé en FM et en DAB+. Aussi, en numérique, 75 droits d’usage d’un multiplex de portée locale ont été attribués aux radios indépendantes et 4 réseaux en DAB+ (un réseau DAB+ n’a pas été attribué à ce stade). Ces 4 réseaux constitueront donc une offre exclusive en DAB+. La place en numérique a largement été investie par les radios indépendantes qui installent en Fédération Wallonie-Bruxelles l’un des paysages en radio numérique les plus riches et variés d’Europe.

Et après, d’autres appels d’offres ?

L’ensemble des fréquences disponibles n’a pas entièrement été remis en jeu lors de ce plan de fréquences. On compte encore 11 fréquences analogiques et 141 droits d’usage d’une radiofréquence numérique qui reste disponibles pour des éditeurs indépendants. Un nouvel appel d’offres pourra être organisé afin de permettre à de nouveaux services indépendants de prendre les ondes. Par ailleurs un réseau communautaire numérique n’a pas été attribué lors de cet appel d’offre. Enfin, les fréquences distribuées dans le cadre des appels d’offres complémentaires qui ont suivi le plan de fréquence 2008 arrivent, pour certaines à échéance, dans les prochains mois. Un nouvel appel d'offres sera nécessaire pour réattribuer 4 fréquences radios indépendantes prochainement. D’autres appels complémentaires devraient donc suivre. Le Collège invite dès lors le Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles à lancer dès que possible un nouvel appel pour les fréquences non attribuées à ce stade.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Août 2019 - 17:50 Nouvelle édition de l'IBC à Amsterdam