La Lettre Pro de la Radio & des Médias



NRJ Group salue les prises de position pour une nouvelle régulation

Rédigé par le Lundi 8 Octobre 2018 à 09:00 | modifié le Lundi 8 Octobre 2018 à 11:32



NRJ Group a salué les prises de position de la Mission d’information pour une nouvelle régulation de la communication audiovisuelle à l’heure du numérique. Les mesures préconisées par la rapporteure Aurore Bergé en faveur du media radio comme l’abandon de la publicité sur Radio France, l’allègement des mentions légales pour la publicité en radio, et enfin la suppression du dispositif de durcissement des quotas de chansons francophones à la radio, "corrigent les anomalies et les contraintes pesant sur la radio".


"Décrétée en 2016, l’ouverture de la publicité commerciale sur les antennes de Radio France a permis à un média subventionné, disposant d’un budget considérable de plus de 600 millions d’euros, de prélever des millions sur le marché publicitaire au détriment des radios commerciales privées qui, elles, ne vivent que de la publicité. Quant aux mentions légales en publicité, elles constituent pour la radio un handicap aussi lourd qu’inutile, car elles doivent être, en pratique, débitées à toute vitesse sur un ton monocorde dans les messages publicitaires, ce qui les rend inintelligibles et donc inefficaces" souligne NRJ Group.
 

"Le dispositif de plafonnement des rotations introduit en 2016, qui contraint les radios à limiter les diffusions des titres francophones préférés des auditeurs, ne sert pas la francophonie et ne fait qu’accentuer l’asymétrie de régulation puisque les plateformes et autres GAFAN, n’ont aucun quota à respecter" rappelle NRJ Group. "Croire que l’on défend la chanson francophone et les nouveaux talents en alourdissant les contraintes qui pèsent sur les acteurs nationaux sur-régulés, qui en sont les meilleurs promoteurs, c’est nier leur liberté éditoriale et leur savoir-faire : on ne fait pas émerger de grands succès francophones en les diffusant modérément".

Ces annonces augurent de "mesures courageuses et de bon sens", dont le groupe NRJ se félicite : "Elles témoignent, en les dégageant de contraintes inutiles et en rétablissant une forme d’équilibre, d’une volonté de permettre aux médias régulés de s’adapter pour faire face à la concurrence d’acteurs dérégulés, dans un environnement en pleine mutation".


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Décembre 2018 - 13:12 Le Mag 106 - Skyrock Régie : libre et créative €