Médiamétrie fait le bilan Internet de l'année 2017

Rédigé par le Vendredi 23 Février 2018 à 07:39 | modifié le Vendredi 23 Février 2018 à 07:38



Fin 2017, on compte en France près de 52 millions d’internautes chaque mois (83% de la population) et 42,2 millions au quotidien. En 10 ans, la population internaute a progressé de 40%. Les contenus audios en ligne ont également profité de cette progression pour augmenter leurs audiences.



"La multiplication des écrans dans les foyers et le poids grandissant du mobile au quotidien ont démultiplié les opportunités de contact avec les contenus internet. Pour accompagner ces nouvelles pratiques, Médiamétrie a constamment innové pour développer la mesure d’Audience Internet qui couvre aujourd’hui tous les écrans et tous les modes de connexion" a indiqué hier Bertrand Krug, Directeur du Département Internet de Médiamétrie. "Cette année marque un tournant dans l’histoire de la mesure Internet en France avec la création d’une mesure innovante, nativement Globale, c’est à dire basée sur un panel unique de près de 30 000 internautes de 2 ans et plus. L’ensemble du surf sur les 5000 premiers sites et 600 applications est ainsi mesuré, et ce quel que soit l’écran".

Une population sur tous les écrans mais mobile first

En 2017, 92% des foyers en France sont équipés d’au moins un écran internet :  smartphone, tablette ou ordinateur. Et s’il reste encore 17% de non connectés, Internet est devenue une activité quotidienne pour une large majorité : 2/3 des Français se connectent tous les jours et le temps passé sur la toile est d’1h28 par jour et par personne avec des disparités entre les individus : ce sont les CSP+ et les 25-49 ans qui tirent la consommation vers le haut avec respectivement 2h15 et 2h12 de surf quotidien. De plus, il existe de vrais aficionados du web puisque les 15% des Français les plus consommateurs comptabilisent à eux seuls près de la moitié du temps total passé sur internet. Avec plus de 30 millions de mobinautes chaque jour (48%), le smartphone est le 1er écran pour se connecter au quotidien, devant l’ordinateur. Près d’1 individu sur 5 n’utilise même que son mobile pour surfer. Le smartphone pèse 40% du temps passé sur Internet, et 65% chez les jeunes (15-24 ans).

Les plateformes sociales : puissance et engagement

Les plateformes sociales occupent une place prépondérante dans le quotidien des internautes. Plus de la moitié des Français (50,4%) se rendent tous les jours sur au moins un réseau social. En termes de temps passé, les internautes de 2 ans et plus y passent 24 minutes par jour, soit plus d’un quart de leur consommation internet : Facebook s’impose devant YouTube et Snapchat. A l’inverse, chez les 15-24 ans, qui consacrent près de la moitié de leur temps internet aux plateformes sociales (43 min), YouTube arrive en tête devant Snapchat et Facebook.

Les applications, au cœur de la bataille de l’attention

Les applications ont connu un essor considérable ces dernières années : si les mobinautes consultent chaque mois 3 fois plus de sites que d’applications en 2017 (52 sites contre 16 applications), ils consacrent 87% de leur temps passé aux applications, dont la moitié sur les applications des réseaux sociaux, des jeux et de plateformes vidéos. Les 15-24 ans ont un usage encore plus concentré des applications sur leur mobile : elles représentent 92% de leurs temps passé avec une part des réseaux sociaux, des jeux et de la vidéo qui atteint 70%. Autre facette de cette concentration d’internet, les 10 applications disponibles dans les Stores les plus consultées appartiennent toutes aux GAFA. Les sites et applications des GAFA représentent 36% du temps total passé sur internet et 64% des Français (38,2 millions) s’y connectent tous les jours.

Internet, méta-média

La télévision est le 1er média en France loin devant internet. Mais si les Français passent 3h42 en moyenne chaque jour devant leur téléviseur et 1h28 sur internet, l’équilibre TV/ Internet est différent chez les 15-24 ans : leur temps passé sur internet (1h38) est désormais supérieur à celui passé devant le téléviseur (1h26) et il y a plus d’internautes quotidiens de 15-24 ans que de téléspectateurs du même âge. Mais ce temps passé sur internet comprend toutes les activités réalisées en ligne dont 1/3 consacrées à regarder des contenus vidéos. Pour Julien Rosanvallon, Directeur des Départements TV et Internet de Médiamétrie : "Le média internet s’affirme comme un méta-média ; c’est autant un média à part entière qu’une plateforme vecteur de transformation des usages des autres médias". Les contenus audios en ligne ont également le vent en poupe, portés par les écrans mobiles.11 millions de Français consultent les sites et applications de radio chaque mois, 15 millions se rendent sur les sites de streaming et les podcasts rassemblent 4 millions de personnes.

Des Français très connectés

Internet a permis de multiplier les points de contact pour les marques d’actualité. Leur audience numérique a doublé en 10 ans ; 2/3 des Français consultent chaque mois des sites d’actualité en ligne, ils sont 7/10 chez les 15-24 ans. Pour les marques presse, les audiences sont dorénavant plus élevées sur le digital qu’en version papier, portées là aussi par le mobile. Enfin, les nouveaux canaux de distribution de contenus comme AMP de Google ou Instant Articles de Facebook, en déployant des contenus presse sur les plateformes sociales et les écrans mobiles, ont permis de toucher des audiences plus jeunes.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Juillet 2018 - 09:00 RTL, une saison de tous les records