Mathieu Gallet fait ses adieux à Radio France

Rédigé par le Jeudi 22 Février 2018 à 08:41 | modifié le Jeudi 22 Février 2018 à 09:12



Mathieu Gallet ne s’était pas exprimé depuis la décision du CSA. Avant de quitter son poste à la tête de Radio France, depuis presque 4 ans, le PDG de Radio France était ce matin l'invité de France Inter. Avec "beaucoup d'émotion", il a évoqué cette "aventure humaine qui va s'arrêter dans quelques jours".



Mathieu Gallet, qui quittera son poste dans quelques jours, a prévenu au micro de France Inter :  "Il ne faut pas casser ce qui marche". 
Au sujet d'une présidence commune France Télévisions et Radio France : "pourquoi pas" a répondu le jeune PDG. "La concurrence n'est plus nationale, elle est internationale. Et le fait que l'on n'ait pas d'acteur français aujourd'hui de taille internationale est un vrai sujet (...) Tout ce qui peut renforcer ira dans le bon sens, tout ce qui peut alourdir n'est pas une bonne nouvelle pour l'audiovisuel public".

"Je ne suis pas ici le représentant de l'Etat"


"La concurrence est aujourd'hui internationale"


"Il ne faut pas casser ce qui marche"



Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Jean-Marie de Schoop.fr le 22/02/2018 19:48
Un adieu radiophonique, il y a au moins un précédent : celle de Jean Yanne alias Christian Gerber dans le film "Tout il est beau, tout le monde il est gentil" (1972).
Pour les curieux qui ne le connaisse pas encore : https://youtu.be/12cBaujFBCM?t=147
Le discours y est fleuri, Jean Yanne y déversant l'amertume de son expérience radiophonique antérieure.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Juin 2018 - 09:20 franceinfo dévoile sa grille de l'été