La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio
La Lettre Pro de la Radio & des Médias

Le streaming audio en hausse de 7%

Rédigé par le Mercredi 2 Octobre 2019 à 07:17 | modifié le Mercredi 2 Octobre 2019 à 07:17



La consommation de musique progresse. Les personnes interrogées déclarent consacrer en moyenne 18 heures hebdomadaires à l’écoute de musique, soit environ 2.6 heures par jour – ou 52 titres de 3 minutes selon une étude de la Fédération Internationale de l’Edition Phonographique qui décrypte les usages des consommateurs de musique âgés de 16 à 24 ans, dans 21 pays.



Une majorité de consommateurs (54%) se définit comme "amateur" ou "passionné" de musique. Ce chiffre s’élève à 63% chez les 16-24 ans. Les consommateurs les plus âgés sont de plus en plus nombreux à utiliser les services de streaming audio. La pratique du streaming audio est répandue dans le monde entier, avec 64% des personnes interrogées qui déclarent en avoir fait l’usage au cours du mois écoulé, soit une hausse de 7% par rapport à 2018. La plus forte progression dans l’adoption du streaming audio est celle constatée chez les 35-64 ans, 54% de cette classe d’âge ayant pratiqué le streaming audio au cours du mois écoulé (+8% vs 2018).

La violation des droits d’auteur et des droits voisins reste un vrai challenge pour l’écosystème de la musique. Au cours du mois écoulé, 27% des consommateurs interrogés déclarent avoir recouru à des moyens illicites pour acquérir ou écouter de la musique et 23% ont utilisé des sites de stream ripping, désormais premiers vecteurs de piratage musical.
 


"Ce que nous montre le panorama 2019, c’est l’engagement croissant du public dans son rapport à la musique. A l’heure où des médias de plus en plus nombreux rivalisent pour capter l’attention des consommateurs, non seulement ceux-ci choisissent de consacrer de plus en plus de temps à l’écoute de musique, mais ils le font de façons de plus en plus diverses et variées" a déclaré Frances Moore, chief executive de l’IFPI. "Le lien étroit et constant entre les artistes et les labels est le socle sur lequel repose cet univers toujours plus grand, plus excitant, des passionnés de musique. Les maisons de disques travaillent étroitement avec leurs artistes pour les aider à toucher des fans dans le monde entier".



L'étude complète est accessible ICI.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Octobre 2019 - 12:00 Majelan : un podcast avec Maïtena Biraben