La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Le rapprochement numérique France Bleu-France 3 fait grincer des dents

Rédigé par le Lundi 15 Novembre 2021 à 06:21 | modifié le Lundi 15 Novembre 2021 à 06:21



Un pas de plus vers la fusion entre France Bleu et France 3 ? C'est une possibilité envisagée par le SNJ Radio France qui prévient : "S'il faut arrêter de contribuer jusqu'à l'abandon de ce projet, afin de préserver l'identité de notre chaîne, nous n'hésiterons pas à le faire". Le ton est donné...


Le site francebleu.fr
Le site francebleu.fr
France Télévisions et Radio France vont créer un grand média numérique de la vie locale (lire ICI). Il sera accessible pour les Français à partir de mars 2022. Cette nouvelle coopération des entreprises de l’audiovisuel public vise à offrir à tous les Français "un service public ancré dans les territoires au plus près de la vie locale".

"L'idée de ce GIE n’est qu’une manœuvre pour contourner, pour l’instant, les contraintes (notamment salariales) d'une fusion. Le site de France Bleu -et son succès- sont le fruit du travail (quasi bénévole et souvent en dehors de normes de durée de travail) du personnel de Bleu, et de rien d'autre. Ce canal de diffusion de nos informations et programmes est l'avenir de notre chaîne. Il y a des sites internet sans radio, mais il n'y a plus de radios puissantes sans numérique fort. Toute dilution de francebleu.fr est donc une faute stratégique, potentiellement fatale à la chaîne" indique un communiqué du SNJ Radio France. "Mais si le ministère de la Culture, et avec lui la direction de Radio France, imaginent que le personnel de France Bleu laissera faire cette amputation, ils n'ont rien compris à ce réseau. Ces dirigeants sont de passage. Nous, nous avons bien l'intention de rester très longtemps au service de nos publics".

"Ce nouveau pas vers une fusion est celui de trop"

"S'il faut arrêter de contribuer jusqu'à l'abandon de ce projet, afin de préserver l'identité de notre chaîne, nous n'hésiterons pas à le faire.  Ce sera d'autant plus facile que Radio France n'a jamais valorisé les efforts réalisés au quotidien pour francebleu.fr, au point qu'aucun accord ne prévoit, aujourd'hui, que nous écrivions pour le web. Au point également que la négociation sur les droits d’auteurs des journalistes (matinale filmée comprise) est totalement enlisée depuis des mois. Ce mépris a trop longtemps duré. Ce nouveau pas vers une fusion est celui de trop" prévient le syndicat.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 30 Novembre 2021 - 06:40 Le mouvement de grève se durcit à Bretagne 5

Mardi 23 Novembre 2021 - 16:55 Le MAG 137 - CSA : les chantiers de la saison €