La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Le Covid-19 a impacté la consommation d'applications mobiles

Rédigé par le Mardi 25 Août 2020 à 07:36 | modifié le Mardi 25 Août 2020 à 07:36



App Annie a publié sa rétrospective sur le marché des applications mobiles au premier semestre 2020, qui a été marqué par la crise sanitaire liée à la propagation de la Covid-19. À l’échelle mondiale les téléchargements d’applications ont augmenté de 25% en avril 2020 par rapport à la moyenne mensuelle de la fin d’année 2019.



Le confinement a changé nos vies de manière radicale et pendant cette période difficile les téléphones ont été les moyens de connexion vers l’extérieur. Ils ont permis de se connecter aux autres, de se divertir et de travailler. Ainsi, sur le premier semestre 2020 le nombre de téléchargements d’applications et jeux mobiles a dépassé 64 milliards sur IOS et Google Play. Pour les entreprises et éditeurs d’applications, il est désormais nécessaire, pour rester concurrentiel, de développer et de mettre à jour leurs applications afin de répondre aux attentes des consommateurs. Les consommateurs ont dépensé plus de 50 milliards de dollars sur les stores au premier semestre 2020 dans le monde, en hausse de 10% par rapport au second semestre 2019.

En mai, les dépenses ont atteint 6.8 milliards de dollars ce qui représente une augmentation de 25% par rapport à la moyenne mensuelle du second semestre 2019.


Un record quotidien en France

En avril 2020 au niveau mondial, les utilisateurs ont passé en moyenne 27% de leur temps journalier sur leur mobile au cours du mois d’avril 2020, en augmentation de 20% par rapport la même période l’année précédente. En France, on enregistre un record au mois d’avril avec un temps d’utilisation journalier de 2.7 heures par utilisateur soit 17% de plus qu’en 2019.
De leur côté les 10% plus gros consommateurs d’applications mobiles en France ont atteint un score de 6,4 heures par jour sur leur mobile, un temps passé qui monte jusqu’à 10,4 heures en Indonésie.

Des Français pas très joueurs

Au cours du premier semestre 2020 aux États-Unis, le nombre de jeux joués par utilisateur moyen et par jour a augmenté de 13% par rapport à 2019. Le jeu sur mobile est la forme de gaming la plus populaire. Pendant le confinement, plutôt que de se tourner vers leurs consoles et ordinateurs, les utilisateurs ont découvert de nouveaux jeux mobiles. L’Inde enregistre un record avec une augmentation de jeux joués de 35% par rapport à 2019. La France se positionne en bas du classement avec une augmentation de seulement 3%.
Le mobile a bousculé le marché du jeu – généralement associé aux consoles et aux jeux PC / Mac. De même, les jeux de plateau traditionnels ont migré vers le mobile et connaissent un grand succès - Le Scrabble GO a enregistré une croissance de 455% et 375% du temps passé entre le deuxième trimestre 2019 et la même période en 2020 en France et au Canada respectivement. Les jeux Coin Master, Woodturning et Save the Lion ont été les jeux dont les téléchargements ont le plus augmenté en comparaison avec la même période l’année dernière.

Netflix et TikTok, Zoom et Cloud Meetings

Aux États-Unis, le pourcentage d'utilisateurs d'iPhones utilisant Netflix ainsi que TikTok est passé de 15 % à 45 % au deuxième trimestre 2020 par rapport au premier trimestre 2020.  Pendant le confinement, les utilisateurs d’iPhones ont continué de cumuler l’usage des réseaux sociaux et des applications streaming, notamment Netflix. La frontière entre les applications de réseaux sociaux et les applications de streaming devient de plus en plus floue. Il serait alors intéressant pour les services de streaming d’analyser davantage les tendances parmi les utilisateurs des réseaux sociaux afin de comprendre cette audience nouvelle et grandissante. Le temps passé sur les applications professionnelles a augmenté de 130% en France entre Q4 2019 et Q2 2020 sur les téléphones Android.
Dans le monde, le temps passé sur les applications professionnelles a augmenté de 220% entre les derniers mois de 2019 et les mois d’avril, mai, juin 2020. Le confinement a changé notre manière de travailler et les applications de conférence vidéo ont alors connu un grand succès se plaçant en tête du classement des business app. L’application Zoom arrive en tête suivie de Cloud Meetings puis de Microsoft Teams.

Boom des applications de rencontre

En France, au mois de mars, le temps passé sur les 5 plus grandes applications de rencontre (sur Android) a dépassé les 500 millions de minutes cumulées. Habituellement, l’usage des applications de rencontre connait une augmentation au mois de février. Pendant cette période de confinement ce nombre a pourtant explosé. Les utilisateurs ont utilisé les applications de rencontre afin de se divertir, de se connecter aux autres ou encore de faire des rencontres. Les applications de rencontre ont notamment inclus des fonctionnalités de rencontre vidéo et ont mis l'accent sur de nouvelles fonctions de chat.
Au niveau mondial, les consommateurs ont passé 25% de plus de temps à regarder des émissions et films en streaming sur leurs applications mobiles entre le quatrième trimestre 2019 et le deuxième trimestre 2020 sur les téléphones Android. En France les utilisateurs ont passé 20% de plus de temps à regarder des contenus en streaming. La Chine et la Corée du Sud, qui ont fait partie de la première phase de la pandémie, ont connu une forte augmentation au premier trimestre 2020, puis une légère déflation à partir d’avril 2020. Cette courbe a été un indicateur des tendances qui allaient se manifester au cours des phases 3-4 de la crise du Covid-19 pour les autres pays.


Les achats sur mobile ont dépassé les chiffres de la période de Noël

Poussé par le besoin de produits de première nécessité tout en maintenant la distance sociale et les quarantaines à domicile, le commerce électronique a connu un boom au premier semestre 2020 atteignant une croissance qui aurait normalement pris entre 4 et 6 ans. Aux États-Unis les achats sur mobile ont augmenté de 30% entre juin 2020 et les premiers mois de la même année.
Aux États-Unis les téléchargements d’applications de nourriture et de boissons ont augmenté de 45% entre fin 2019 et la période d’avril, mai, juin 2020 sur Android. Avant la crise du Covid-19, les applications de distribution de nourriture ou de fast food faisaient déjà parties des nouvelles tendances de la décennie et de nos vies quotidiennes. Le confinement n’a fait que développer cette habitude et les applications de livraison de denrées alimentaires arrivent en tête de certains marchés. Les consommateurs se sont donc tournés vers le mobile pour leurs repas à la maison pendant le confinement.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur