La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


La publicité numérique en forte croissance

Rédigé par le Jeudi 15 Juillet 2021 à 06:50 | modifié le Jeudi 15 Juillet 2021 à 06:50



Le SRI et l’UDECAM ont publié le 26e Observatoire de l’e-pub, réalisé par le cabinet Oliver Wyman. Cette étude de référence, initiée par le SRI en 2009, analyse l’évolution et la répartition du chiffre d’affaires de la publicité numérique en France. Le 1er semestre 2021 est porté par une formidable dynamique de croissance : +42% par rapport à S1 2020, et +37% par rapport à S1 2019, la crise sanitaire de 2020 ayant fortement accéléré la digitalisation du marché publicitaire.


Les recettes de publicité digitale sont en forte croissance de +42% sur le S1 2021 et +37% par rapport à 2019 © Sources : SRI, UDECAM, entretiens réalisés sur la période de juin 2021 àjuillet 2021 avec les acteurs du marché, informations publiques, analyse Oliver Wyman
Les recettes de publicité digitale sont en forte croissance de +42% sur le S1 2021 et +37% par rapport à 2019 © Sources : SRI, UDECAM, entretiens réalisés sur la période de juin 2021 àjuillet 2021 avec les acteurs du marché, informations publiques, analyse Oliver Wyman

Alors que le premier semestre 2020 a été marqué par la crise sanitaire, le premier semestre 2021 affiche un rythme de croissance accéléré. Ainsi, au 1er semestre 2021, les recettes de la publicité digitale s’élèvent à 3 834 M€, en forte croissance de +42% par rapport au 1er 2020, et +37% par rapport à 1er semestre 2019. Tous les leviers ont fortement rebondi par rapport au 1er 2021 mais le Social, le Search et le Display connaissent les croissances les plus importantes. Le Search est en hausse de 43%, avec un poids stabilisé à 40% (1 537M€), et bénéficie de la forte dynamique du Retail Search +66% qui compte désormais pour 12.1% du Search. Le Social connaît la croissance la plus importante +58%, tirée par la vidéo (+102%), son poids progresse légèrement de 28 à 31% (1 189 M€).

Le Display connaît un net rebond

Le Display retrouve une belle vigueur avec une croissance de +43% et son poids passe à 18% (676 M€). L’Affiliation, l’Emailing et les Comparateurs, moins affectés en 2020, affichent une croissance constante, +7%, toujours soutenue par une logique de recherche de performance comme en 2020. Ces leviers représentent 11% du marché global (432 M€). Il est à noter que cette édition de l’Observatoire de l’e-pub met en regard ce 1er semestre 2021 avec les premiers semestres 2020 et 2019. En effet, le 1er semestre 2020 étant particulièrement atypique du fait de la crise sanitaire, la comparaison avec les 2 années apporte toute la nuance nécessaire à l’analyse.

La catégorie "Radio & TV" retrouve une belle vigueur

Tous les acteurs du Display ont bénéficié de cette reprise, quelle que soit la nature de leur activité  Sources : SRI, UDECAM, entretiens réalisés sur la période de juin 2021 àjuillet 2021 avec les acteurs du marché, informations publiques, analyse Oliver Wyman
Tous les acteurs du Display ont bénéficié de cette reprise, quelle que soit la nature de leur activité  Sources : SRI, UDECAM, entretiens réalisés sur la période de juin 2021 àjuillet 2021 avec les acteurs du marché, informations publiques, analyse Oliver Wyman
Tous les acteurs ont bénéficié de cette reprise, quelle que soit leur typologie. La catégorie "Édition & info" reste la plus importante du marché (278 M€). Particulièrement marquée en 1er semestre 2020 lors de la crise sanitaire, elle bénéficie d’une hausse importante +45.5% au S1 2021. La catégorie "Streaming vidéo & musical", qui représente 200 M€, connaît une croissance phénoménale +69,5 %. Le temps passé sur ces plateformes est resté à des niveaux très élevés. La catégorie "Retail & services" connaît une bonne croissance globale de +13,3% (108 M€). Enfin, la catégorie "Radio & TV", qui était plus la plus impactée en 2020, retrouve une belle vigueur et progresse de +34.1% (90M€). En termes de formats, tous ont connu une forte dynamique au S1 2021 en particulier les leviers Vidéo, Classique et Audio.



De bonnes perspectives

De bonnes perspectives  1.Juin 2021  2.Avril 2021 3.Juillet 2021  Sources : E-Marketer, informations publiques, analyse Oliver Wyman
De bonnes perspectives 1.Juin 2021 2.Avril 2021 3.Juillet 2021 Sources : E-Marketer, informations publiques, analyse Oliver Wyman
Fort de ces belles performances du 1er semestre, le cabinet Oliver Wyman prévoit un rebond soutenu de la publicité digitale en France à 25-30% pour l’année 2021 et ce, malgré les incertitudes liées aux problématiques du consentement (la mise en œuvre en avril des recommandations de la CNIL et de l’ATT d’Apple avec pour conséquence l’érosion progressive des taux de consentement continuent d’inquiéter les acteurs du marché. Tous restent mobilisés, notamment au travers la plainte déposée par l’IAB France, de la MMA France, du SRI et de l’UDECAM contre Apple auprès de l’Autorité de la Concurrence) et à la question de l’impact écologique des campagnes (encouragée par les échanges autour du Projet de loi Climat et Résilience, toute la chaîne de valeur publicitaire s’est engagée concrètement en faveur de la transition écologique).


Le rapport complet est accessible ICI.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur