La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


L'audience des radios en Suisse

Rédigé par le Jeudi 13 Juillet 2023 à 11:25 | modifié le Jeudi 13 Juillet 2023 à 11:24



Au premier semestre 2023, lors d’un jour moyen, la radio linéaire a atteint 73% de la population suisse à partir de 15 ans. C’est ce qui ressort des données d’audience collectées pendant le premier semestre 2023 sur mandat de la Fondation Mediapulse.



Au premier semestre 2023, les offres linéaires des stations radio privées et publiques ont atteint quotidiennement 73% de la population suisse (environ 5.3 millions de personnes). Cela signifie qu’en Suisse, lors d’un jour moyen, près de trois adultes sur quatre ont écouté la radio. Si l’on compare les données des différentes régions linguistiques, la Suisse italienne vient en tête, avec une pénétration de 80%, suivie de la Suisse alémanique avec 74% et de la Suisse romande avec 70%. Celles et ceux qui ont écouté la radio linéaire l’ont fait pendant 111 minutes par jour en moyenne (durée d’écoute).
Les auditeurs et auditrices les plus assidus sont les Suisses alémaniques avec une durée d’écoute quotidienne de 117 minutes, alors qu’en Suisse romande cette valeur tombe à 95 minutes, donc nettement en dessous de la moyenne.

Un durée d'écoute en hausse

Par rapport au premier semestre 2022, la part du public radio a légèrement reculé, passant de 74 à 73% de l’ensemble de la population. La durée d’écoute a en revanche fortement augmenté, puisqu’elle est passée de 105 à 111 minutes par jour. En d’autres termes : par rapport à l’année précédente, les personnes étaient un peu moins nombreuses à l’écoute, mais l’étaient pendant nettement plus longtemps. De l’analyse par région linguistique ressort un tableau qui diffère dans chacune des trois régions : en Suisse alémanique, la pénétration a perdu un point de pourcentage pour s’établir à 74%, avec une durée d’écoute en nette hausse de 110 à 117 minutes. En Suisse romande, la pénétration est restée stable à 70% et la durée d’écoute a augmenté de six minutes, passant ainsi de 89 à 95 minutes. Enfin, en Suisse italienne, tant la pénétration que la durée d’écoute ont progressé, passant respectivement de 79 à 80 % et de 102 à 106 minutes.

En Suisse, c'est l'audiomatching

La mesure de l’audience radio est réalisée au sein d’un panel et repose sur le principe technique de l’audiomatching, ou corrélation audio. L’appareil de mesure utilisé par les panélistes est une montre-bracelet, qui enregistre l’utilisation linéaire, autrement dit l’écoute en direct, des programmes radio sur tous les vecteurs de diffusion analogiques et numériques. L’écoute en direct en streaming n’est toutefois mesurée que si elle n’a pas lieu par casque. En effet, pour des raisons techniques et d’économicité de la recherche, l’écoute de la radio linéaire au moyen d’un casque n’est pas prise en compte, pas plus que l’utilisation des offres radiophoniques en différé ou à la demande. Après cinq ans d’exploitation stable, la recherche radio a connu, début 2023, deux modifications importantes : d’une part, la taille de l’échantillon quotidien a été réduite de 20%, afin de répondre au souhait du marché radio de voir diminuer les coûts de la recherche ; d’autre part, une procédure optimisée d’identification et d’élimination des mesures erronées (faux positifs) a été implémentée. Elle a permis d’améliorer la validité des données d’audience, en particulier pour les stations formant la longue traîne (long tail).







Focus sur le classement en Suisse romande





L'étude complète est ICI.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Juin 2024 - 07:50 L’audio digital continue sa progression €