La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio

Karl Zero (Europe 1) : "On est parvenu à stopper l'hémorragie de cette tranche"

Rédigé par le Lundi 29 Avril 2019 à 07:20 | modifié le Lundi 29 Avril 2019 à 07:20



La tranche 16h / 17h est l'une de seules à progresser sur l'ensemble de la grille d'Europe 1 sur janvier - mars 2019, par rapport à la vague novembre - décembre 2018 (+16 000 auditeurs en AC), mais en baisse sur un an. L'ex animateur de Canal +, qui faisait la une du magazine de La Lettre Pro de la Radio en janvier, propose, depuis début janvier, "Les Tontons Flingueurs" en lieu et place de l'émission de Laurence Boccolini. Il réagit à ces premiers résultats.


Karl Zero a repris la tranche 16h / 17h en janvier dernier.
Karl Zero a repris la tranche 16h / 17h en janvier dernier.

LLPR - Quatre mois après le début de l’émission "Karl Zero et les tontons flingueurs", quel bilan en tirez-vous ? Et comment l’émission a-t-elle évoluée depuis son premier numéro ?
Karl Zero - Bilan hyper-positif pour ce retour sur Europe 1... où j'ai effectué mon premier stage (de 3eme) en 1974, avant d'y revenir en 86 et 99/2000 ! C'est dire si je connais cette belle maison ! L'émission a vite pris ses marques, parvenant à fidéliser une nouveau public, et ce sans promo, "from scratch" comme on dit. On est parvenu à stopper l'hémorragie de cette tranche réputée "maudite" depuis que Ruquier a rejoint RTL. Dans un paysage ou l'ensemble des radios en France ont perdu 800 000 personnes sur un an, c'est un signal fort, et j'en suis fier !



LLPR - Votre tranche, 16h - 17h, est l’une des seules à gagner auditeurs, par rapport à novembre décembre 2018 (+16 000 au quart d'heure, +39 000 en AC), dans un contexte difficile pour Europe 1. Comment l’expliquez-vous ?
KZ - Par le travail, le travail et le travail ! L'humour, qui plus est autour de l'actualité, c'est sans filet. Il faut tout penser, tout écrire, et tout interpréter. C'est comme une petite pièce de théâtre quotidienne avec des acteurs très différents chaque jour. Et puis, je crois que le secret c'est d'apporter dans cette période troublée, ou tout le monde est constamment sollicité pour être un peu plus "catastrophé" chaque jour, une bouffée d'humeur légère, où même les chose graves peuvent être évoquées sans prendre la tête des auditrices et auditeurs. Une distance qui fait du bien...

LLPR - Comment vivez-vous les difficultés d’Europe 1 et comment voyez-vous un retour du succès ?
KZ -
 Je ne les "vis" pas directement : j'y assiste. Je sais que Laurent Guimier et son équipe font tout pour redresser la barre, et qu'en radio il faut donner du temps au temps. Dans ma modeste mesure, je fais tout ce que je peux pour rendre à cette grande marque son pep's -et son originalité- légendaires ! Et comme je prend souvent des taxis, en entendre me dire qu'ils ont quittés les "Grosses Têtes" pour les "Tontons Flingueurs" me prouve qu'on est sur la bonne voie !


François QUAIREL
Journaliste médias à La Lettre Pro de la Radio et responsable du magazine Le POD., premier guide du... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Novembre 2019 - 13:30 Majelan : un podcast pour "réussir votre vie"