La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


Deux élus au Conseil d'Administration du SIRTI

Rédigé par le Mardi 10 Novembre 2020 à 06:30 | modifié le Mardi 10 Novembre 2020 à 06:30



Le SIRTI a fait le bilan de ses travaux auprès de ses adhérents lors de son Assemblée générale qui s’est tenue à distance la semaine dernière. De nombreuses actions ont été menées par le syndicat pour soutenir les radios indépendantes, notamment sur le volet social en proposant des mesures d’accompagnement des radios dans un contexte sanitaire qui précarise l’emploi ainsi que sur l’avenir de l’audiovisuel, l’évolution de ses règles et de sa régulation.



L'Assemblée Générale a procédé au renouvellement partiel de son Conseil d’Administration, et ont été réélus : Aurélie Bertereau (Hit West) et Christophe Schalk (Top Music). Le Conseil d’Administration du SIRTI est donc à présent composé de Alain Liberty (Vibration) ; Aude Binder (DKL Dreyeckland) ; Christophe Schalk (Top Music) ; Aurélie Bertereau (Hit West) ; Olivier Fabre (100% Radio) ; Régis Picot (Radio VFM)  et Philippe Vives (Sud Radio). "Je me réjouis de voir la vie démocratique de notre syndicat aussi puissante, le taux de participation à l’élection des postes administrateurs n’a jamais été aussi élevé avec plus de 90% de votants. C’est essentiel et cela démontre à quel point les radios indépendantes font corps avec leur syndicat. Elles ont besoin d’être représentées, entendues et défendues à un moment crucial pour notre média" a réagi Alain Liberty, Président du SIRTI.

Cette Assemblée générale a également été l’occasion d’un moment d’échanges et de perspectives articulé autour de différents invités qui ont pu s’adresser aux adhérents dans une vidéo spécialement réalisée pour l’occasion comme Roselyne Bachelot-Narquin, la Ministre de la Culture, Monsieur Roch-Olivier Maistre, le Président du CSA ou encore Jean-Philippe Thiellay, le Président du Centre National de la Musique.
 


 Les priorités du SIRTI pour les mois à venir sont nombreuses : "Elles concernent notamment le renforcement des aides indispensables pour que les radios indépendantes puissent affronter la crise, la nécessaire évolution de la réglementation obsolète qui encadre la radio, les travaux autour des propositions de la Convention citoyenne pour le climat, ou encore la reconnaissance de la création radiophonique. Un sujet essentiel qui, en protégeant les contenus et programmes des radios, pourrait générer de nouveaux revenus réduisant de manière vertueuse la dépendance à la publicité" souligne un communiqué.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Juin 2021 - 07:45 Face à la crise, la CPNEF se mobilise