La Lettre Pro de la Radio & des Médias - La Puissance du Média Radio
La Lettre Pro de la Radio La Lettre Pro de la Radio


DAB+ métropolitain : 8 candidats pour une place

Rédigé par le Vendredi 9 Octobre 2020 à 08:00 | modifié le Vendredi 9 Octobre 2020 à 08:00



Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a publié la liste des candidats recevables pour une 25e radio sur le DAB+ métropolitain, qui commencera à émettre en juillet 2021 sur l'axe Paris-Lyon-Marseille. À quoi pourrait ressembler ce futur paysage numérique ?


Dans cette liste, on retrouve deux radios du groupe Espace. Tout d'abord, Jazz Radio, déjà bien présente en FM sur des dizaines de villes en France, mais aussi dans de nombreuses régions françaises en DAB+ sur les multiplex étendus. Si la radio devait être sélectionnée, cela signifierait son retrait progressif de ces multiplex régionaux au fur et à mesure de l'augmentation de couverture sur le national. Ensuite, le groupe de Christophe Mahé a postulé également avec Radio Montmartre. L'ancêtre de M Radio est revenue en tant que webradio il y a quelques années avec son positionnement d'origine : une radio de patrimoine avec les plus grandes chansons françaises de tous les temps. Ce format sera unique sur le territoire national, cependant il sera en concurrence avec Melody qui a été autorisée dans de nombreuses régions.

Parmi les grands groupes nationaux, seuls deux ont postulé avec des programmes supplémentaires. Tout d'abord, chez NRJ Group, on a postulé avec Chérie Passion, une déclinaison de Chérie FM déjà présente en webradio et dont les programmes proposent notamment de la musique classique mais aussi d'autres titres "low tempo". Le CSA devra décider si ce programme apporte une offre complémentaire à l'offre existante, notamment celle de Radio Classique, déjà autorisée. A moins que Chérie Passion soit un format différent de la webradio. On s'étonne un peu de la part de NRJ de ne pas avoir postulé avec un format hits, de type NRJ Hits, sachant que la radio mère, NRJ, propose de plus en plus de talks et que le DAB+ métropolitain accompagnera les auditeurs sur les routes, idéal pour des formats 100% musicaux.

L'autre groupe national ayant postulé est Skyrock, avec Skyrock Klassiks. Le groupe n'ayant eu qu'une seule radio autorisée jusqu'ici, elle pourrait emporter la palme. Il a aussi été un des premiers (si ce n'est le seul), à s'associer au DAB+ dès les premiers appels locaux. Enfin, le programme Skyrock Klassiks apporte une offre différente, et qui pourrait arriver au bon moment : le rap est né dans les années 90, il n'est plus un format de niche, et a désormais un catalogue de 30 ans de titres disponibles, idéal pour créer un format gold sur une thématique différente de la concurrence.


4 autres projets alternatifs

Parmi les autres projets, on trouve OLS - Ose la Science, proposé non pas par Nicolas Curien, grand passionné de science, mais apparemment par Charles Beigbeder, qui avait déjà postulé lors du premier appel, mais avec un format plus généraliste, sous le nom de "Radio, débats et nouvelles". Le CSA devra évaluer la solidité de ce dossier venant d'un nouvel indépendant.
On trouve également un nouveau projet de radio sportive, Sport en France, qui pourrait faire la différence, alors que ce format est totalement absent des ondes depuis la disparition de Europe 1 Sport et auparavant de Sport O'FM. Derrière se trouve un groupe média solide, Reworld Media, qui édite des dizaines de célèbres magazines en France, notamment sportifs, comme Auto Plus ou Auto Moto.

Enfin, on trouve deux projets de radios associatives. Tout d'abord, Radioïde, né d'un collectif d'acteurs de la radio associative, et qui milite pour l'éclosion d'une radio nationale à caractère associatif, dont les contenus se baseraient notamment sur ceux des nombreuses radios de catégorie A en région. L'appel étant réservé aux catégories D et E, elle a dû pourtant postuler en catégorie D... Une sorte d'incongruité de cet appel, puisque le concept de radio associative à caractère national existe déjà avec RCF notamment, même s'il s'agit d'un réseau de radios locales.
Le second projet de radio associative s'appelle Radio Mon Pays. Très peu de détails ont filtré sur ce projet, on sait simplement que l'association est enregistrée à Saint Denis près de Paris. S'agit-il d'une radio communautaire ? Nous n'en savons rien. Ses programmes, par contre, seront à majorité parlés puisqu'elle a postulé en catégorie E (la seule à le faire dans cet appel).
 

Rendez-vous à l'été 2021

Voilà, les paris sont ouverts, à présent, que le meilleur gagne ! On notera de cette liste de candidats leur nombre relativement restreint, notamment par rapport au premier appel qui avait suscité un engouement qui avait dépassé toutes les attentes. Le Covid-19 est bien sûr passé par là, mais également de nombreuses radios multivilles ont désormais bien engagé leur lancement sur les multiplex étendus ou locaux, et elles n'ont pas forcément eu envie de revenir sur une stratégie de développement déjà bien avancée.
Et donc, rendez-vous à l'été 2021 sur les routes de France avec cette ultime radio nationale sur le DAB+ métropolitain, aux côtés des 24 déjà autorisées.


Olivier Oddou
Olivier Oddou est le co-fondateur et directeur du site SchooP.fr qui retrace 40 ans d'histoire de... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Octobre 2020 - 07:53 Le déploiement du DAB+ en Europe