La Lettre Pro de la Radio & des Médias



DAB+ : journée historique pour la radio belge francophone

Rédigé par le Vendredi 16 Novembre 2018 à 08:00 | modifié le Vendredi 16 Novembre 2018 à 08:00



Le secteur des radios belges francophones (réseaux privés et RTBF) a été invité hier matin par le Vice-Président du Gouvernement et Ministre des Médias de la Fédération Wallonie Bruxelles, Jean-Claude Marcourt, pour procéder au lancement officiel du DAB+, la nouvelle technologie de diffusion numérique de la radio.


Avec la Flandre qui a aussi lancé officiellement le DAB+ cette semaine, c’est maintenant toute la Belgique radiophonique qui bascule dans une nouvelle ère numérique de la radio
Avec la Flandre qui a aussi lancé officiellement le DAB+ cette semaine, c’est maintenant toute la Belgique radiophonique qui bascule dans une nouvelle ère numérique de la radio

C’est un événement qui va changer les habitudes des auditeurs : depuis hier jeudi, le média radio entame un virage important dans son histoire. Car, avec le lancement du DAB+ (pour Digital Audio Broadcasting Plus), la radio entre de plein pied dans la technologie de sa diffusion numérique. Le DAB+, c’est en quelque sorte l’équivalent numérique de la FM, mais en mieux et en plus fort. Une technologie qui permet dès aujourd’hui d’écouter la RADIO, en numérique, partout (chez soi, au bureau et en voiture), gratuitement et sans abonnement internet. L’étendue des avantages du DAB+ est vaste, raison pour laquelle ce standard international est appelé à succéder à la radiodiffusion analogique FM, le moyen le plus répandu pour écouter la radio.

"Un meilleur son"

En poussant sur le bouton allumant les nouveaux émetteurs DAB+ avec les représentants des réseaux francophones, le Vice-Président du Gouvernement et Ministre des Médias, Jean-Claude Marcourt, a déclaré ce matin : "le passage à la radio numérique est historique pour la Wallonie et Bruxelles. Ce sera d’abord, pour l’ensemble des auditeurs, plus de radios, un meilleur son et une offre de services multimédias renforcée. Ce sera également des développements technologiques et économiques pour nos régions. Nous rejoignons aujourd’hui le peloton de tête des pays européens proposant la technologie du DAB+, la volonté étant bien de proposer un nouveau service gratuit et de qualité à l’ensemble de la population".

Suplanter la FM dès l'été prochain

A Bruxelles et en Wallonie, vous pouvez déjà écouter en DAB+ tous les réseaux privés et toutes les radios de la RTBF : Antipode (Bruxelles et Brabant wallon), Bel RTL, Classic 21, DH Radio, Fun Radio, La Première, Nostalgie, Maximum FM (Liège), Must FM (Namur et Luxembourg), NRJ, Pure, Radio Contact, Sud Radio (Hainaut), Tarmac et Vivacité.
Lancée hier, sous forme de tests entre les réseaux privés et la RTBF, sur une première série d’émetteurs, la couverture du DAB+ va rapidement s’accroître dans les prochains mois, jusqu’à supplanter la couverture FM d’ici l’été prochain. De même, de nouvelles radios francophones seront prochainement disponibles. Les radios vont aussi travailler à l’enrichissement du contenu illustratif de leurs programmes. La FM va continuer à coexister avec le DAB+ au cours des prochaines années.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).